2 min de lecture Manifestations

Cazeneuve aux élèves gendarmes : il faut "tirer les enseignements des manifestations récentes"

Le ministre de l'Intérieur a déclaré qu'il fallait "tirer les enseignements qui s'imposent" après les manifestations comme celle de Sivens, où le jeune Rémi Fraisse a trouvé la mort.

Pour Bernard Cazeneuve, il faut tirer les leçons des "manifestations récentes". (archives).
Pour Bernard Cazeneuve, il faut tirer les leçons des "manifestations récentes". (archives). Crédit : JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve s'exprimait ce vendredi 27 novembre lors de la cérémonie de "remise des sabres" aux élèves de l'école des officiers de la gendarmerie nationale à Melun. Il a déclaré qu'il fallait "tirer les enseignements qui s'imposent" après les "manifestations récentes", notamment à Sivens.

Selon le ministre, il faut "mieux prendre en compte les nouvelles formes de contestation radicale qui se développent". Il faut "faire évoluer nos matériels pour nous adapter à ces nouveaux contextes, tout en garantissant avec toujours plus d'efficacité la sécurité des gendarmes engagés sur le terrain", a déclaré Bernard Cazeneuve.

"Soutien" à la gendarmerie

Mi-novembre, le ministre de l'Intérieur avait annoncé l'interdiction des grenades offensives à l'origine du décès de Rémi Fraisse tué lors d'une manifestation le 26 octobre, sur le site du barrage contesté de Sivens (Tarn).
 "L'action des forces de l'ordre n'a qu'un objectif : faire appliquer la loi républicaine, protéger les personnes et les biens", a-t-il ajouté, précisant que les missions de sécurité "sont particulièrement exigeantes et doivent être menées avec sécurité et confiance".

"Face aux attaques qui ont cherché, ces dernières semaines, à salir son honneur, il était de mon devoir d'exprimer à nouveau ma confiance et mon soutien à la gendarmerie nationale et de rappeler son attachement profond aux valeurs de la République", a poursuivi le ministre.

Réhabilitation du parc immobilier de la gendarmerie

À lire aussi
Les "gilets jaunes" à Reims lors de l'acte 27 Gilets jaunes
"Gilets jaunes" : un an après, 55% des Français approuvent la mobilisation

Il a rendu un hommage appuyé au directeur général de la gendarmerie nationale, le général Denis Favier, qui "porte haut les couleurs de la gendarmerie" et qui est un "avocat redoutable lorsqu'il s'agit de défendre le budget de la gendarmerie nationale".

Par ailleurs, le ministre a annoncé l'adoption d'un plan de réhabilitation du parc immobilier de la gendarmerie, de l'ordre de 70 millions en 2015, "permettant la reprise des investissements et le lancement d'un trentaine d'opérations de réhabilitation lourdes".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Manifestations Bernard Cazeneuve Gendarmerie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants