3 min de lecture Économie

Budget 2017, taxe sur les CDD... L'ultime opération séduction du gouvernement

DÉCRYPTAGE - Entre un budget 2017 qui arrive à conjuguer hausse des dépenses et baisse du déficit, l'exécutif tente par tous les moyens de reconquérir son électorat.

Michel Sapin a présenté le projet de loi de Finances 2017 le mercredi 28 septembre
Michel Sapin a présenté le projet de loi de Finances 2017 le mercredi 28 septembre
Philippe Peyre
Philippe Peyre

À quelques mois de l'élection présidentielle, François Hollande met tout en oeuvre pour draguer sa gauche. Le ministre des Finances, Michel Sapin et le secrétaire d'État au Budget, Christian Eckert, ont présenté mercredi 28 septembre le projet de loi de Finances 2017.

Entre la baisse d'impôt d'un milliard d'euros pour les classes moyennes, un crédit d'impôt de 5 milliards d'euros pour les entreprises, 3 milliards de plus octroyés au ministère de l'Éducation nationale, 2 milliards en plus pour l'emploi et de même pour la sécurité, le président de la République n'a pas manqué d'imagination en termes de dépenses. Et ce, sans faire exploser le déficit si l'on en croit les prévisions : 2,7% du PIB, soit en dessous de la barre des 3%, une première depuis 2007.

Un budget "improbable"

Une copie exemplaire ? C'était sans compter sur la droite qui, à peine dévoilé, a hurlé aux mensonges quant à la faisabilité de tenir ce budget. Des "salades" pour Alain Juppé, du "bidon" pour François Fillon. Côté frondeur, si François Hollande comptait dessus, c'est royalement loupé. Ils ont dores et déjà annoncé qu'ils ne le voteraient pas, via leur chef de file Christian Paul qui estime que ce "budget en roue libre" est "dangereux".

À lire aussi
Une étude américaine fait état de différences salariales liées au statut marital des employés. entreprises
Égalité salariale : quand le statut marital entre en jeu

Mais ce qui est le plus gênant pour le président Hollande, c'est le Haut Conseil des finances qui le juge purement et simplement "improbable". Pour autant, rien ne semble déstabiliser le gouvernement : "Tout sera financé", a assuré Michel Sapin. "Crédible et sérieux" a pour sa part tenu à ajouter le chef de l'État par le biais de la voix de son porte-parole, Stéphane Le Foll. 

Des astuces fiscales

Si l'exécutif apparaît si sûr de lui, c'est aussi pour une raison bien précise. Comme l'explique Le Monde, "chacun sait que le prochain gouvernement, même si la gauche est reconduite, remaniera le budget 2017 à l’issue des élections présidentielle et législatives du printemps".

Interrogé par L'Obs, Gilles Carrez, président de la commission des Finances à l'Assemblée nationale et député Les Républicains (LR), a pour sa part indiqué qu'il estimait qu'il y avait "entre 8 à 10 milliards d'euros de dépenses prévues dont l'impact n'aura lieu qu'en 2018". À l'image du crédit d'impôt de 5 milliards d'euros accordé aux entreprises. Pour autant, le budget 2017 n'apparaît pas comme un projet "insincère" aux yeux de Gilles Carrez qui estime que "le gouvernement fait un peu de 'gonflette', mais il l'assume". 

Reconquérir la gauche

Au-delà de vouloir démontrer à tout prix son sérieux budgétaire, François Hollande serait sur le point de tenter un ultime virage à gauche avant la fin de son mandatSelon les informations du Parisien/Aujourd’hui en France, Myriam El Khomri, sa ministre du Travail, rencontrerait depuis quelques semaines les partenaires sociaux pour tester plusieurs pistes de ce virage. 

La taxation des contrats à durée déterminés (CDD) serait envisagée, abandonnée au printemps par Manuel Valls qui avait les mains liées par le Medef. Serait aussi sur la table le déplafonnement des cotisations chômages sur les hauts salaires qui jusque-là, ne pouvait pas être prélevés au dessus de 12.680 euros par mois. Un levier de financement de l'assurance-chômage qui permettrait au chef de l'État d'éviter de réduire le montant des cotisations et de s'attirer les foudres des chômeurs. Des mesures bien ancrées à gauche.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Élections Présidentielle 2017
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785049331
Budget 2017, taxe sur les CDD... L'ultime opération séduction du gouvernement
Budget 2017, taxe sur les CDD... L'ultime opération séduction du gouvernement
DÉCRYPTAGE - Entre un budget 2017 qui arrive à conjuguer hausse des dépenses et baisse du déficit, l'exécutif tente par tous les moyens de reconquérir son électorat.
https://www.rtl.fr/actu/politique/budget-2017-taxe-sur-les-cdd-l-ultime-operation-seduction-du-gouvernement-7785049331
2016-09-30 07:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/0MI8mWlD6HnNloy8dnMhyw/330v220-2/online/image/2016/0929/7785051015_michel-sapin-a-presente-le-projet-de-loi-de-finances-2017-le-mercredi-28-septembre.jpg