2 min de lecture Économie

Bruno Le Maire, un ministre qui peine à décoiffer

PORTRAIT - Homme-clé de la rentrée politique, en première ligne sur le budget et les retraites, le ministre de l'Économie et des Finances, Bruno Le Maire, reste toujours dans les clous, parfois malgré lui.

micro générique Fallait l'inviter Isabelle Choquet iTunes RSS
>
L'Homme du jour du 27 août 2018 Crédit Image : Bertrand GUAY / AFP | Crédit Média : Isabelle Choquet | Durée : | Date : La page de l'émission
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

Il ne l'assume pas, sa mèche de premier communiant. Déjà quand il a rencontré sa femme Pauline, l'étudiante aux Beaux-Arts le trouvait un peu trop propre sur lui. Alors, Bruno Le Maire, aujourd'hui ministre de l'Économie et des Finances, a menti. "Oh normalement, j'ai les cheveux très, très longs, mais j'ai dû les couper pour le service militaire", lui a-t-il dit. Elle a été déçue Pauline : la mèche est restée. On ne se refait pas : Bruno Le Maire est un fils de bonne famille.

Élevé chez les Jésuites dans le XVIe arrondissement de Paris, il était soliste de la chorale. D'ailleurs, la grande fierté de sa mère Viviane, née Fradin de Belabre, est qu'il a chanté devant le pape. Quand il intègre Normale Sup, ses parents se demandent ce qu'il va faire chez des gauchistes barbus.

Il en sort agrégé de Lettres modernes, avec un DEA sur Proust. Ce lettré mélomane lit de la poésie en allemand, cite Fellini, et il écrit. D'abord, des romans Harlequin... Sous le pseudonyme de Duc William. Puis des essais et des romans dans la collection blanche de Gallimard. S'il vous plaît.

Quand Bruno Le Maire tombe la cravate

Cette plume, Bruno Le Maire va la mettre au service de Dominique de Villepin. Le discours sur l'Irak à l'ONU a été écrit à quatre mains. Politiquement, le jeune énarque tombe en amour avec le chef de la diplomatie. Il rêve d'épopée, de conquêtes, et se présente en 2007 avec l'ambition d'être l'homme du renouveau. Un moderne, un rebelle même. "Je viens de la droite réac, bourgeoise, catho, dit-il. Mais pour dynamiter le système, il faut en venir."

À lire aussi
L'usine Ford de Blanquefort économie
Les infos de 18h - Ford-Blanquefort : les salariés reçoivent leurs lettres de licenciement

Bruno Le Maire scandalise sa famille en s'abstenant sur la loi Taubira. Il ira s'en expliquer au Vatican. Dans la campagne de la primaire, il prend les conseils d'un metteur en scène de théâtre, tombe la cravate, retrousse ses manches de chemise, et assure qu'il adore l'humour des Tuche.

Surnommé "Bac+18" par Nicolas Sarkozy

Mais quand ça ne prend pas, ça ne prend pas. Comme avec Pauline. Le faux chevelu ne comprend pas l'artiste. "Peindre, mais pourquoi peindrais-tu ?". Grosse crise. Bruno Le Maire s'est évidemment rattrapé depuis, à tout point de vue. Quatre enfants, un poste de ministre de l'Économie... Mais aussi une étiquette de traître

On le dit arriviste, arrogant, et puis trop technocrate, trop professoral... Nicolas Sarkozy le surnommait Bac +18. "Il a le charisme d'une huître", "il est beige", pouvait-on entendre pendant la primaire. Selon un député, "la présidence de la République, il y pense toujours. Il doit même se raser deux fois par jour pour ça." Mais Bruno le Maire peine à exister. Il n'est plus de droite, il ne sera jamais de gauche... Il lui reste son coiffeur, fin conseiller politique paraît-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Bruno Le Maire Portrait
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794555089
Bruno Le Maire, un ministre qui peine à décoiffer
Bruno Le Maire, un ministre qui peine à décoiffer
PORTRAIT - Homme-clé de la rentrée politique, en première ligne sur le budget et les retraites, le ministre de l'Économie et des Finances, Bruno Le Maire, reste toujours dans les clous, parfois malgré lui.
https://www.rtl.fr/actu/politique/bruno-le-maire-un-ministre-qui-peine-a-decoiffer-7794555089
2018-08-27 20:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ye5IXABQ369ZiVU8eLF-qg/330v220-2/online/image/2018/0713/7794107630_bruno-le-maire-le-11-juin-2018-a-l-elysee.jpg