2 min de lecture Éducation nationale

Blanquer sur RTL reconnaît un phénomène de radicalisation chez les professeurs

LE GRAND JURY - Le ministre de l'Éducation nationale précise que "chaque cas est un cas particulier" et assure que le gouvernement se doit d'être "d'une très grande vigilance" face à ce phénomène, qu'il considère comme "très marginalisé".

micro générique Le Grand Jury Benjamin Sportouch iTunes RSS
>
Le Grand Jury de Jean-Michel Blanquer, le 10 décembre 2017 Crédit Image : SIPA | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
245x300_Sportouch
Benjamin Sportouch et Marie-Pierre Haddad

L'école et la laïcité. Jean-Michel Blanquer estime que les professeurs "ne doivent plus jamais se sentir seuls", en cas d'atteintes à la laïcité dans leur classe. Invité du Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI, le ministre de l'Éducation nationale a été interrogé sur la question de la radicalisation dans le corps professoral : "Il est exact que nous sommes testés par des groupes fondamentalistes. Il y a des gens qui essayent de voir si le système résiste".

À la question : "Est-ce que vous avez des remontées à propos de professeurs radicalisés ou en voie de radicalisation ?" Le ministre de l'Éducation répond : "Ce type de phénomène peut exister. C'est encore très marginal. Mais parmi les choses que nous allons faire, c'est d'être très attentif à ce phénomène. Chaque cas est un cas particulier. Nous devons être d'une très grande vigilance". Jean-Michel Blanquer confirme que certains enseignants ont été suspendus mais sans donner plus d'informations car "il y a des sujets sur lesquels il vaut mieux être efficace qu'exhaustif".

L'Éducation nationale est claire, nette et précise et les valeurs de la République y sont respectées

Jean-Michel Blanquer au "Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI"
Partager la citation

D'après lui, "la transparence, c'est de dire que la règle c'est : on ne peut pas aller à l'encontre des valeurs de la République et enseigner dans l'école de la République. Ce genre de choses peut se passer. Tout dépend de la nature des actes et de beaucoup de facteurs, on ne peut pas faire de généralités. Ce qui est important, c'est que tous les Français comprennent que l'Éducation nationale est claire, nette et précise et que les valeurs de la République y sont respectées". 

Et d'ajouter : "Il faut une continuité sur ces sujets. Il y a une charte de la laïcité qui a été réalisée. Il faut passer une étape supplémentaire, je ne suis pas en contradiction avec le passé. Depuis 1905, il y a une histoire de la laïcité qui est une belle histoire, regardée par beaucoup de pays".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Éducation nationale Jean-Michel Blanquer Professeurs
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants