1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Béziers : vexée par Robert Ménard, Marion Maréchal-Le Pen claque la porte de la réunion
1 min de lecture

Béziers : vexée par Robert Ménard, Marion Maréchal-Le Pen claque la porte de la réunion

Imbroglio à Béziers. Des déclarations de Robert Ménard sur Marine Le Pen ont forcé Marion Maréchal-Le Pen à quitter la réunion organisée par le maire.

Robert Ménard lors d'une conférence à Toulouse le 18 mai 2015
Robert Ménard lors d'une conférence à Toulouse le 18 mai 2015
Béziers : Robert Ménard vexe Marion Maréchal-Le Pen qui claque la porte de sa réunion
01:33
Maxence Lambrecq & La rédaction numérique de RTL

Marion Maréchal Le Pen a quitté plus tôt que prévu Béziers en claquant la porte. Robert Ménard, le maire d'extrême droite, a voulu réunir tous ceux qui ne se retrouvent pas dans le Front national ou chez les Républicains. Mais ce qui devait être une joyeuse passerelle entre le FN et les Républicains vient d'exploser samedi 28 mai au matin.

Robert Ménard, élu avec le soutien des frontistes, est sans doute allé un peu trop loin. Il envisage en effet de ne pas soutenir Marine Le Pen en 2017. "Si on élabore, avec les 2.000 personnes qui sont là, un certain nombre de propositions, qu'on les soumet à un certain nombre des gens et qu'une personne vous dit qu'elle ne veut pas en entendre parler, vous n'allez pas à appeler à voter pour elle. Et même si vous n'avez pas appelé à voter pour personne, vous n'allez pas mettre son nom dans l'urne au moment de la présidentielle", a-t-il lancé dans une explication approximative.

Une déclaration qui a en tout cas fait bondir Marion Maréchal Le Pen, qui s'entend bien avec cette droite "hors les murs", mais veut rester loyale à l'égard de sa tante. "On considère qu'il y a un certain nombre de déclarations qui sont pour le moins maladroites. C'est censé être un moment de partage d'idées, de débats, de passerelles...". La situation se complique donc pour Robert Ménard, qui a vu quelque dizaines de manifestants hostiles à son rassemblement des droites. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/