1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Lemaire ignorait la mise en place du fichier de renseignement sur tous les Français
1 min de lecture

Lemaire ignorait la mise en place du fichier de renseignement sur tous les Français

CONFIDENTIELS RTL - La secrétaire d'État au Numérique accuse le ministre de l'Intérieur d'avoir créé "en douce" le grand annuaire biométrique de la population française.

Axelle Lemaire, le 16 octobre 2015 à Paris
Axelle Lemaire, le 16 octobre 2015 à Paris
Crédit : AFP
Axelle Lemaire ignorait la mise en place du fichier TES
00:02:44
Axelle Lemaire ignorait la mise en place du fichier TES
00:02:55
Pauline De Saint-Rémy & Loïc Farge

Axelle Lemaire ne décolère pas contre la création du TES (pour Titres électroniques sécurisés, Ndlr), dont elle n'a pas été prévenue. Ce fichier a été défendu par les ministres de la Justice et de l'Intérieur, notamment. Pour mémoire, le TES - qui existe depuis le 30 octobre dernier - est un méga-fichier qui va servir à regrouper toutes les informations que contiennent vos passeports et vos cartes d'identité. Il va permettre de réunir, entre autres, des informations comme vos noms, votre taille, la couleur de vos yeux et votre adresse (e-mail, éventuellement). Tout cela, malgré les sérieuses réserves émises par la Cnil et tout un tas d'observateurs.

Aussi incroyable que cela puisse paraître, Axelle Lemaire assure qu'elle n'a absolument pas été consultée. Elle aurait même découvert l'existence du fichier au Journal Officiel le 1er novembre. Il faut dire qu'il a été instauré par décret pendant le week-end de la Toussaint. Pour la secrétaire d'État au Numérique, cette mesure est le symbole d'un mal très français, quand l'administration parvient à imposer des mesures au politique. C'est un "abandon du politique", dit-elle même en privé.

La rédaction vous recommande

Quand on lui demande, elle dit qu'elle n'a pas pensé à démissionner parce qu'elle a encore trop de choses à faire au gouvernement. Mais le coup est rude. Elle admet quand même être "un peu perdue". Et la ministre digère mal le texte passé sans qu'elle soit consultée.


Si elle compte bien protester auprès de François Hollande, elle ne se fait guère d'illusion à en croire les propos publiés par L'Opinion. "Je vais en parler au Président, mais croyez-vous que je pèse, face au ministre de l'Intérieur, au garde des Sceaux et au Premier ministre… ?" Le ministère de l'Intérieur a de son côté affirmé à RTL que le cabinet d'Axelle Lemaire avait été informé et "n'a rien trouvé à redire". 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/