2 min de lecture Politique

Aquilino Morelle démissionne : "La seule décision qui convienne", dit François Hollande

Aquilino Morelle a pris en démissionnant "la seule décision qui convienne", selon François Hollande.

Le président de la République François Hollande à l'Elysée le 17 avril 2014.
Le président de la République François Hollande à l'Elysée le 17 avril 2014.
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Aquilino Morelle, conseiller politique de François Hollande, a pris en démissionnant  "la seule décision qui convienne", a déclaré le Président de la République ce vendredi 18 avril. Ce proche de François Hollande a été contraint vendredi de démissionner au lendemain des accusations de Mediapart.

Dans une longue enquête publiée jeudi, le site d'information affirme que le conseiller a été rémunéré 12.500 euros en 2007 pour des prestations auprès du laboratoire pharmaceutique danois Lundbeck, alors qu'il travaillait, à l'époque, pour l'Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

Hollande "pas juge" de ce que Morelle "a fait avant" l'Élysée

"Aquilino Morelle a pris la seule décision qui s'imposait, la seule décision qui convenait, la seule décision qui lui permettra de répondre aux questions qui lui sont posées par rapport à des activités qu'il a eues comme inspecteur des affaires sociales il y a quelques années", a affirmé le chef de l'État à la presse, en marge d'un déplacement chez Michelin près de Clermont-Ferrand.

À lire aussi
Parlement européen (illustration) union européenne
Élections européennes : testez vos connaissances sur le scrutin


"Ce qu'il a fait avant" d'être nommé à l'Elysée en 2012, "il a à en répondre, ça revient à lui et à lui seul, c'est ce qu'il a compris en présentant sa démission, que j'ai acceptée immédiatement", a encore déclaré François Hollande, indiquant avoir "considéré qu'il ne pouvait pas y avoir de confusion. Parce qu'il y a un principe que j'ai toujours posé : l'impartialité et l'indépendance. Et il convient donc que chacun puisse avoir des rapports qui soient conformes à ces principes", a-t-il poursuivi. 

"Aquillino Morelle a été un conseiller politique, un conseiller tout au long de ces deux dernières années. Je ne suis pas juge de ce qu'il a fait avant. Il a travaillé pour la présidence de la République pendant deux ans, et il a bien travaillé", a ajouté le chef de l'État. 

"Ne pas gêner l'action du président de la République"

Dans un communiqué à l'AFP, Aquilino Morelle a fait part vendredi de sa décision "de mettre fin à ses fonctions de conseiller à la présidence de la République", démentant toutefois les accusations de conflit d'intérêt et assurant n'avoir commis "aucune faute".

Le conseiller élyséen affirme avoir pris cette décision à la fois pour "être entièrement libre de répondre (aux) attaques" le visant et "ne pas gêner l'action du président de la République".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Politique François Hollande Aquilino Morelle
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7771273291
Aquilino Morelle démissionne : "La seule décision qui convienne", dit François Hollande
Aquilino Morelle démissionne : "La seule décision qui convienne", dit François Hollande
Aquilino Morelle a pris en démissionnant "la seule décision qui convienne", selon François Hollande.
https://www.rtl.fr/actu/politique/aquilino-morelle-demissionne-la-seule-decision-qui-convienne-dit-francois-hollande-7771273291
2014-04-18 15:07:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/gB5xS3ZMj7xwkr9_vfVjqA/330v220-2/online/image/2014/0418/7771263123_le-president-de-la-republique-francois-hollande-a-l-elysee-le-17-avril-2014.jpg