1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. AMF : qui est David Lisnard, successeur de François Baroin à la tête des maires de France
2 min de lecture

AMF : qui est David Lisnard, successeur de François Baroin à la tête des maires de France

PORTRAIT - L'élection du maire LR de Cannes avec 62% des voix marque la fin d'un scrutin hautement politique et stratégique.

David Lisnard, le 16 novembre 2021
David Lisnard, le 16 novembre 2021
Crédit : Ludovic MARIN / AFP
Marie-Pierre Haddad

Une élection qui s'est transformée en partie d'échecs. David Lisnard prend la tête de la puissante Association des maires de France (AMF) et succède ainsi à François Baroin avec 62% des voix. Dans le détail, le maire LR de Cannes a obtenu 6.913 suffrages sur 11.577 exprimés par les plus de 34.000 membres de l'association, comme l'indique la Commission électorale lors du 103e congrès des maires. 

Comme pour les élections régionales, l'élection du président de l'Association des maires de France a été le reflet des tensions politiques qui règnent dans le pays. La droite ne souhaitant pas qu'un maire dit macron-compatible prenne la tête de cette influente organisation politique. 

Tout le paradoxe de David Lisnard s'est montré dans la liste avec laquelle il a été élue. Une liste composée de membres Les Républicains et du Parti socialiste. Une sorte de "et en même temps" revisitée. 

Adoubé par Baroin et Zemmour

Le maire de Cannes, proche d'Éric Ciotti, a la particularité d'avoir été adoubé par son prédécesseur François Baroin, mais aussi par le candidat putatif à l'élection présidentielle Éric Zemmour. Un acte qui a jeté le trouble sur les derniers jours de cette féroce campagne. 

Cela a déclenché une critique d'une partie des Républicains, notamment de la part de Renaud Muselier. Le président de la Provence-Alpes-Côte-d'Azur a préféré soutenir son rival Philippe Laurent. Adversaire qui avait aussi reçu le soutien... d'Emmanuel Macron. Jusqu'à la dernier seconde, la majorité s'est attelée à démontrer ce qu'elle estime être des incohérences de la part du maire LR. "David Lisnard n'a jamais été très clair par rapport à Éric Zemmour, confiait un membre du gouvernement. Il y a une zone d'ombre qui persiste sur ses relation avec l'extrême droite". 

À lire aussi

De son côté, son "ami" Éric Ciotti estime que cette élection "signe le Waterloo du macronisme". "Il ne restera que du prétendu nouveau monde, le mépris des territoires et des Français". Le candidat à l'investiture LR pour la présidentielle n'a pas pu s'empêcher d'adresser une pique on ne peut plus ironique à ses rivaux Christian Estrosi et Renaud Muselier en les "remerciant chaleureusement pour leur contribution décisive à l'élection de David Lisnard". Ambiance.

Porte-parole de Fillon en 2017

Avant d'être élu à la tête de l'AMF, David Lisnard était vice-président de l'association. Ancien porte-parole de François Fillon lors de l'élection présidentielle de 2017, le maire LR de Cannes a été réélu en 2020 avec 88% des voix. Auparavant, il a été le premier adjoint du maire de 2008 à 2014 et adjoint au tourisme de 2001 à 2008. Se définissant comme un chiraquien, David Lisnard a adhéré au RPR à l'âge de 25 ans. 

À travers l'élection de David Lisnard, les maires se sont ainsi prononcés sur une ligne à adopter face à l'Élysée et l'exécutif. Tout cela dans un contexte de pré-campagne présidentielle.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/