2 min de lecture 50 milliards

Ambiance délétère dans les rangs socialistes après le vote du programme de stabilité

ÉCLAIRAGE - Au lendemain de l'approbation du programme de stabilité par les parlementaires, l'ambiance était tendue dans les rangs de la majorité à l'Assemblée nationale.

Manuel Valls à l'Assemblée nationale le 29 avril 2014
Manuel Valls à l'Assemblée nationale le 29 avril 2014 Crédit : AFP
Générique 1
Vincent Derosier et Benjamin Hue

De l'aveu d'un député aux cernes plus profondes qu'à l'habitude, l'ambiance était "pourrie" ce 30 avril à l'Assemblée nationale. Au lendemain de l'approbation du programme de stabilité par les parlementaires, le traditionnel déjeuner du mercredi, avec une vingtaine de députés réunis autour de claude Bartolone a été tendu. 

Thierry Mandon confirme le malaise. "Il y a une dizaine de jours, on votait la confiance au gouvernement. Dix jours après, le gouvernement nous dit voila comment je vais m'y prendre et quarante personnes s'évanouissent dans la nature. Donc oui, un certain nombre de personnes ont du mal à l'accepter", indique le député de l'Essonne. 

La rédaction vous recommande

Une nouvelle base de dialogue

41 députés socialistes se sont abstenus mardi, montrant clairement leur opposition au plan d'économies de Manuel Valls. Pourtant, en Conseil des ministres, François Hollande a n'a pas hésité à parler de succès ce matin. Un triomphalisme qui irrite l'abstentionniste Arnaud Leroy, qui a le sentiment que le Président n'a pas entendu le message des parlementaires frondeurs. 

À lire aussi
Parti socialiste (PS) (image d'illustration). Parti socialiste
Plan d'économie : les frondeurs gênent le PS
La rédaction vous recommande

"Il nous entendra. Je pense qu'il y a une relation qui va se construire sur ce qu'il s'est passé hier. Le Premier ministre l'a très bien compris. Il y a une pression très forte", confie le député des Français de l'étranger. 

Des discussions plus âpres à l'avenir

Eduardo Rihan Cypel confirme lui aussi les pressions, voire les menaces juste avant le vote. Mais il se félicite de cette nouvelle façon de gouverner. "Ça a été un peu turbulent voire un peu violent. Il y a eu des dialogues musclés. Mais c'est un dialogue. Il n'y a pas d'autre alternative", insiste le député de Seine-et-Marne.

Une certitude : le dialogue sera plus âpre pour les textes à venir. Un sentiment partagé par une grande partie des parlementaires, où personne ne se risque à parler de scission. En tout cas, pour l'instant.

>
Ambiance délétère dans les rangs socialistes après le vote du programme de stabilité Crédit Média : Vincent Derosier | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
50 milliards Politique Parti socialiste
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7771598884
Ambiance délétère dans les rangs socialistes après le vote du programme de stabilité
Ambiance délétère dans les rangs socialistes après le vote du programme de stabilité
ÉCLAIRAGE - Au lendemain de l'approbation du programme de stabilité par les parlementaires, l'ambiance était tendue dans les rangs de la majorité à l'Assemblée nationale.
https://www.rtl.fr/actu/politique/ambiance-deletere-dans-les-rangs-socialistes-apres-le-vote-du-programme-de-stabilite-7771598884
2014-04-30 22:06:31
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ItCkJGvynxmAlvqkCiu8pw/330v220-2/online/image/2014/0430/7771599806_manuel-valls-a-l-assemblee-nationale-le-29-avril-2014.jpg