1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. "Allez dormir !", conseille Nicolas Domenach aux ministres
1 min de lecture

"Allez dormir !", conseille Nicolas Domenach aux ministres

REPLAY - BILLET - Le journaliste demande le droit à la déconnexion pour les ministres et leurs conseillers.

Nicolas Domenach
Nicolas Domenach
Crédit : Maxime Villalonga
"Allez dormir !", conseille Nicolas Domenach aux ministres
02:48
"Allez dormir !", conseille Nicolas Domenach aux ministres
02:53
Nicolas Domenach & Loïc Farge

À peine rentré de congés, Nicolas Domenach veut d'ores et déjà envoyer les ministres se coucher. "Malgré les vacances, ils sont déjà épuisés ces ministres et leurs conseillers. Carbonisés, proches du burn out", note le journaliste. "Vous savez pourquoi ? C'est parce qu'ils ne dorment pas assez. Ils sont soumis à une pression terrible, car elle vient de tout en haut, du grand chef en personne, un tout petit dormeur qui harcèle de nuit ses ministres et leurs collaborateurs, trop peu nombreux, et qui n'osent pas dire non", poursuit-il.

"Emmanuel Macron leur fait croire, comme Napoléon, que c'est en préparant les batailles la nuit qu'on gagne les victoires de jour. Lui-même, qui ne dort que quatre heures, garde à côté de son lit non pas un mais deux portables", analyse Nicolas Domenach. "Quand vous recevez un SMS du président de la République française en pleine nuit, impossible d'attendre le lendemain matin pour répondre. Et même Nicolas Hulot, un gros dormeur que ses camarades surnommaient le commandant 'Couche-tôt', le voilà qui se couche tard et ne dort que d'un œil !", narre-t-il.

Le Docteur Domenach nous livre son ordonnance : "Tout faire pour décrocher après dîner, se coucher tôt (et pas avec son téléphone !) et méditer ce que disait le célèbre philosophe de l'action Jacques Chirac qui, dans sa préface à L’éloge de la sieste, rappelait que le repos est 'la clef des songes, la clef de l’équilibre et du bonheur'". Avant de conclure : "Alors, mesdames et messieurs les ministres et conseillers, dormez, je le veux !".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/