1 min de lecture Politique

Agnès Buzyn appelle à ne pas banaliser la consommation d'alcool

Agnès Buzyn a réagi aux déclarations de son homologue de l'Agriculture pour qui le vin n'est pas "un alcool comme les autres".

Agnès Buzyn appelle à ne pas banaliser la consommation d'alcool
Agnès Buzyn appelle à ne pas banaliser la consommation d'alcool Crédit : LUDOVIC MARIN / AFP
Photo Quentin Marchal
Quentin Marchal
et AFP

La ministre de la Santé s'est montré inflexible sur les propriétés alcooliques du vin. "On ne peut pas banaliser la consommation d'alcool", a réagi ce vendredi 18 janvier Agnès Buzyn, après les déclarations de son homologue de l'Agriculture pour qui le vin n'est pas "un alcool comme les autres".

"Si le vin fait partie de notre patrimoine, et qu'en cela on peut considérer qu'il n'est pas un alcool comme un autre et qu'il fait partie de la culture nationale, la molécule d'alcool contenue dans le vin est exactement la même que celle contenue dans n'importe quelle boisson alcoolisée", a-t-elle précisé sur Franceinfo, indiquant en avoir discuté avec son collègue.

Sur BFMTV, les propos de Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture, avaient fait polémique ce mardi 16 janvier. Il avait notamment déclaré que "l’addiction à l’alcool est dramatique (…), mais je n’ai jamais vu, malheureusement peut-être, un jeune qui sort de boîte de nuit et qui est saoul parce qu’il a bu du Côtes-du-Rhône".

À lire aussi
Emmanuel Wargon, secrétaire d'Etat à l'Ecologie, en décembre 2018 pollution
Flashée à 150 km/h en pic de pollution, Emmanuelle Wargon "va régler l'amende"

La deuxième cause de mortalité en France

En France, l'alcool est responsable de la mort de 50.000 personnes chaque année et constitue la deuxième cause de mortalité et de cancer dans le pays. 

Interrogée sur le poids du lobby viticole, Agnès Buzyn a estimé qu'il y a "du lobbying partout, et des intérêts partout, dans le monde du tabac, de l'alcool... Le devoir d'un politique est de décider ce qui est bon pour les Français, le seul intérêt est l'intérêt général". 

A propos de la position même du président Emmanuel Macron, qui en marge du Salon de l'agriculture avait annoncé l'an dernier qu'il n'y aurait pas de durcissement de la loi Evin, "j'imagine qu'il fait un choix entre les intérêts de l'agriculture française et les intérêts de santé publique", a-t-elle répondu. "Ça ne m'empêchera pas d'informer les Français qu'il est nécessaire de réduire sa consommation d'alcool". 

La ministre de la Santé avait pris des mesures en mars 2018, à destination des femmes enceintes, pour qui l'indication du danger de l'alcool est présente sur toutes les bouteilles

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Politique Agnès Buzyn Ministre
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796268280
Agnès Buzyn appelle à ne pas banaliser la consommation d'alcool
Agnès Buzyn appelle à ne pas banaliser la consommation d'alcool
Agnès Buzyn a réagi aux déclarations de son homologue de l'Agriculture pour qui le vin n'est pas "un alcool comme les autres".
https://www.rtl.fr/actu/politique/agnes-buzyn-appelle-a-ne-pas-banaliser-la-consommation-d-alcool-7796268280
2019-01-18 14:29:25
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ywP8Xf0NGAmhVX4-qUXBDQ/330v220-2/online/image/2018/1101/7795403748_agnes-buzyn-le-30-octobre-2018.jpg