2 min de lecture Bernard Tapie

Affaire Tapie : deux arbitres placés sous le statut de témoin assisté

Pierre Mazeaud et Jean-Denis-Bredin, deux arbitres de l'affaire Tapie, ont été placés sous le statut de témoin assisté.

L'ancien président de l'Olympique de Marseille, Bernard Tapie, le 15 novembre 2013 (Archives).
L'ancien président de l'Olympique de Marseille, Bernard Tapie, le 15 novembre 2013 (Archives). Crédit : AFP / BORIS HORVAT
Antoine Daccord
Antoine Daccord
et AFP

L'ex-président du Conseil constitutionnel Pierre Mazeaud et l'avocat Jean-Denis Bredin ont été placés cette semaine sous le statut de témoin assisté dans l'enquête sur l'arbitrage dont a bénéficié Bernard Tapie dans la revente d'Adida.

Ils étaient deux des trois juges-arbitres ayant octroyé en 2008 quelque 400 millions d'euros à Bernard Tapie pour mettre un terme à son long conflit avec le Crédit lyonnais sur la revente d'Adidas. Le troisième, Pierre Estoup, est l'un des mis en examen pour escroquerie en bande organisée dans ce dossier. Le statut de témoin assisté est intermédiaire entre celui de simple témoin et de mis en examen, et permet d'avoir accès au dossier.

Entendus en juin par la brigade financière

Jean-Denis Bredin et Pierre Mazeaud, tous deux âgés de 84 ans, avait été entendus les 3 et 4 juin par la brigade financière, en charge de l'enquête menée par des juges d'instruction du pôle financier du tribunal de grande instance de Paris. Ces derniers soupçonnent que la sentence est le fruit d'un "simulacre d'arbitrage" mené avec l'aval du pouvoir politique de l'époque. Mais, devant les policiers, Pierre Mazeaud comme Jean-Denis Bredin avaient assuré avoir officié en toute équité.

"Nous avons fait notre travail", avait dit le premier, "atteint" dans sa "dignité" et qui vivait assez mal d'être interrogé "comme un escroc". Jean-Denis Bredin avait de son côté estimé avoir respecté son devoir de loyauté entre les parties: "Le mien l'a été. Celui de Pierre  Mazeaud l'a toujours été à mon sens. Pour Pierre Estoup, c'est à vous de juger."

À lire aussi
Gérard Longuet, à Paris, le 18 octobre 2011. (archives) gouvernement
Ces ministres qui sont revenus en poste après avoir été blanchis

Pierre Mazeaud avait expliqué que son rôle avait été d'être celui de parvenir à un "consensus" entre les trois arbitres. Jean-Denis Bredin avait précisé avoir "plus particulièrement travaillé sur le préjudice moral", octroyé au couple Tapie, et dont le montant de 45 millions d'euros a été l'objet de critiques. L'avocat avait fait état de divergences entre arbitres sur le montant. Jean-Denis Bredin avait par ailleurs expliqué ne pas bien connaître Bernard Tapie.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Bernard Tapie Affaire Tapie Arbitrage
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7771086811
Affaire Tapie : deux arbitres placés sous le statut de témoin assisté
Affaire Tapie : deux arbitres placés sous le statut de témoin assisté
Pierre Mazeaud et Jean-Denis-Bredin, deux arbitres de l'affaire Tapie, ont été placés sous le statut de témoin assisté.
https://www.rtl.fr/actu/politique/affaire-tapie-deux-arbitres-places-sous-le-statut-de-temoin-assiste-7771086811
2014-04-10 18:12:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/y-UTkWxI4LV1xio5Wm-3yQ/330v220-2/online/image/2014/0223/7769905335_l-ancien-president-de-l-olympique-de-marseille-bernard-tapie-le-15-novembre-2013-archives.jpg