1 min de lecture Christiane Taubira

Affaire Sarkozy : Taubira et Valls étaient informés, selon "le Canard Enchaîné"

D'après l'hebdomadaire, la garde des Sceaux ne pouvait pas ignorer l'affaire car elle aurait reçu un résumé du déroulé de l'enquête et une synthèse des écoutes téléphoniques

Manuel Valls et Christiane Taubira le 12 novembre 2013 lors d'une conférence-débat intitulée "Face à la montée du Front National, quelles réponses la gauche doit-elle apporter ?"
Manuel Valls et Christiane Taubira le 12 novembre 2013 lors d'une conférence-débat intitulée "Face à la montée du Front National, quelles réponses la gauche doit-elle apporter ?" Crédit : PIERRE ANDRIEU / AFP
Jean-Alphonse Richard
Jean-Alphonse Richard et La rédaction numérique de RTL

Selon l'édition du Canard Enchaîné à paraître jeudi 12 mars 2014, Christiane Taubira et Manuel Valls étaient au courant des écoutes de Nicolas Sarkozy. D'après l'hebdomadaire, le parquet aurait transmis "un résumé du déroulé de l'enquête Sarkozy" et une synthèse des écoutes à la ministre de la Justice le 26 février dernier, le jour de l'ouverture de l'information judiciaire pour trafic d'influence contre Nicolas Sarkozy.

La garde des Sceaux a pourtant affirmé lundi sur TF1 et France Info qu'elle n'était pas au courant des écoutes de Nicolas Sarkozy et son avocat Thierry Herzog. "Je n'avais pas l'information avant", a-t-elle assuré, expliquant que "les juges du Siège sont indépendants de la Chancellerie".

Impossible qu'ils n'aient pas été informés

Avant le 26 février, seul le juge Serge Tournaire savait pour les écoutes visant l'ancien président de la République. Pour éviter les fuites, il avait classé cette partie de l'enquête sous une cote secrète. Mais dès l'ouverture de l'enquête, le dossier et les écoutes ont été transmis au procureur général de Paris qui, le même jour, en adressait une synthèse à la chancellerie. Impossible donc, selon la logique judiciaire et administrative, que la ministre de la Justice, et par rebond son collègue de l'Intérieur, n'aient pas été informés de l'enquête sur Nicolas Sarkozy.

Le Canard Enchaîné affirme par ailleurs que Nicolas Sarkozy utilisait de fausses cartes d'identité lors de ces écoutes. L'hebdomadaire annonce au passage de nouvelles révélations dans l'affaire des enregistrements de Patrick Buisson, avec 280 heures d'enregistrements sur 60 DVD.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Christiane Taubira Manuel Valls Nicolas Sarkozy
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants