2 min de lecture Penelope Fillon

Affaire Fillon : pour le président de l'UDI, "la presse fait son travail"

Jean-Christophe Lagarde ne partage pas la théorie des Fillonistes, qui assurent que leur candidat est victime d'un acharnement médiatique.

Jean-Christophe Lagarde, président de l'UDI, le 9 décembre 2015
Jean-Christophe Lagarde, président de l'UDI, le 9 décembre 2015 Crédit : MIGUEL MEDINA / AFP
Léa Stassinet
Léa Stassinet
Journaliste

"Moi je ne participe pas à cette théorie du complot". Jean-Christophe Lagarde, président de l'UDI a été clair sur France Info vendredi 10 février, il ne faudra pas compter sur lui pour dénoncer un quelconque acharnement de la part des médias envers François Fillon, qu'il soutient par ailleurs. On ne le verra donc pas faire comme Jean-Pierre Raffarin, qui lors d'un meeting de François Fillon jeudi 9 février à Poitiers, a déclenché les sifflets et les huées du public avec cette phrase : "Un petit mot tout particulier pour dire merci aux nombreux journalistes...". 

Il faut dire que depuis les révélations du Canard enchaîné, l'équipe du candidat s'en donne à coeur joie. Pour son fidèle soutien Bruno Retailleau, "il y a une véritable lapidation médiatique. Il y a une entreprise de destruction d’une candidature", affirmait le président du Conseil régional des Pays de la Loire sur France 2, mardi dernier. François Fillon, qui s'estime victime d'un "lynchage médiatique", a réitéré ses propos durant son meeting de Poitiers : "Je suis la cible d'une attaque impitoyable, partiale, sept jours sur sept, vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Est-ce juste? Est-ce équitable? C'est à vous de répondre et non au tribunal médiatique". 

Alors même si Jean-Christophe Lagarde affirme croire en la "bonne foi" de l'ancien premier ministre, il reste sceptique sur la ligne de défense adoptée par ce dernier. "Les théories complotistes, je n'y adhère pas quand c'est madame Le Pen, je n'y adhère pas non plus dans cette affaire", a expliqué le président de l'UDI. Il y a "une révélation qui est faite par un journal", car "c'est son travail de la publier", poursuit-il. "Et Le Canard enchaîné est connu pour ça. Il y a des journalistes qui rapportent les explications, les accusations, la défense. Cela me paraît parfaitement logique", estime Jean-Christophe Lagarde. 

À lire aussi
François et Penelope Fillon à la Villette, où le candidat tenait son premier grand meeting de campagne dimanche 29 janvier 2017. justice
Affaire Fillon : le parquet requiert le renvoi du couple en correctionnelle

"Je ne pense pas qu'il y a un complot de la presse. Je ne vais pas adhérer à quelque chose que je ne partage pas. Je pense que la presse fait son travail", a conclu le député-maire de Drancy. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Penelope Fillon François Fillon Jean-Christophe Lagarde
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787228715
Affaire Fillon : pour le président de l'UDI, "la presse fait son travail"
Affaire Fillon : pour le président de l'UDI, "la presse fait son travail"
Jean-Christophe Lagarde ne partage pas la théorie des Fillonistes, qui assurent que leur candidat est victime d'un acharnement médiatique.
https://www.rtl.fr/actu/politique/affaire-fillon-pour-le-president-de-l-udi-la-presse-fait-son-travail-7787228715
2017-02-13 17:17:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/yzOGJmDs5JGXsTxQCYxNIA/330v220-2/online/image/2017/0213/7787228761_lagarde.jpg