1 min de lecture Jean-François Copé

Affaire Bygmalion : "L'heure est au cessez-le-feu puisque je pars", déclare Copé

Le patron de l'UMP sur le départ aurait déclaré, selon son entourage, que l'heure était au "cessez-le-feu" de la part de ceux qui ne l'ont pas soutenu.

Jean-François Copé, le 23 janvier 2014
Jean-François Copé, le 23 janvier 2014 Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Jean-François Copé a profité d'un bureau politique élargi de l'UMP, ce mercredi 28 mai, pour réclamer un "cessez-le-feu", selon les termes rapportés par son entourage.

"Ceux qui ne m'ont pas soutenu, l'heure est au cessez-le-feu puisque je pars", a-t-il réclamé. Plusieurs responsables du parti ont ensuite pris la parole pour rendre hommage au président de l'UMP sur le départ, mis en cause dans l'affaire Bygmalion.

Ni rancœur ni aigreur.

Jean-François Copé
Partager la citation

"L'étude anthropologique d'hier est à mettre dans les mémoires", a-t-il lâché, faisant référence au bureau politique au cours duquel il a subi les attaques de plusieurs ténors dont François Fillon, Alain Juppé et Nathalie Kosciusko-Morizet. Ce mercredi, Jean-François Copé a cependant assuré qu'il n'avait "ni rancœur ni aigreur" : "je me dois d'être positif, toujours, vu l'histoire de ma famille".

À lire aussi
Jean-François Copé, le 19 octobre 2016 Gilets jaunes
"On n'est pas couché" : pour Copé, les extrêmes "ont pris le relais" parmi les "gilets jaunes"

"J'ai adoré être président de l'UMP, c'est de la résolution de conflits en permanence mais on découvre aussi des gens qui donnent le meilleur d'eux-mêmes", a expliqué le député de Seine-et-Marne. Selon lui, sa démission de la présidence de l'UMP est "une épreuve professionnelle qui doit être mise à sa juste proportion, tout en étant naturellement triste".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jean-François Copé UMP Affaires
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7772310135
Affaire Bygmalion : "L'heure est au cessez-le-feu puisque je pars", déclare Copé
Affaire Bygmalion : "L'heure est au cessez-le-feu puisque je pars", déclare Copé
Le patron de l'UMP sur le départ aurait déclaré, selon son entourage, que l'heure était au "cessez-le-feu" de la part de ceux qui ne l'ont pas soutenu.
https://www.rtl.fr/actu/politique/affaire-bygmalion-l-heure-est-au-cessez-le-feu-puisque-je-pars-declare-cope-7772310135
2014-05-28 13:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/lTRnPdTFqGh5Nfz0QhMHUw/330v220-2/online/image/2014/0527/7772290077_jean-francois-cope-le-23-janvier-2014.jpg