1 min de lecture Affaire Bygmalion

Affaire Bygmalion : Jérôme Lavrilleux n'épargne pas Nicolas Sarkozy

L'ancien membre de l'UMP a annoncé qu'il soutiendra Jean-François Copé à la primaire Les Républicains. D'après lui, Nicolas Sarkozy "perdra sans doute" le scrutin.

Jérôme Lavrilleux lors d'une conférence de presse au siège de l'UMP en novembre 2012 (archive).
Jérôme Lavrilleux lors d'une conférence de presse au siège de l'UMP en novembre 2012 (archive). Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Son témoignage inattendu sur une chaîne d'informations a fait basculer l'affaire Bygmalion. Jérôme Lavrilleux, proche de Jean-François Copé, avait reconnu l'existence d'une fraude afin de dissimuler les dépenses pour la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012. L'ancien membre de l'UMP n'a pas hésité à tacler Nicolas Sarkozy. Dans un entretien au Courrier Picard, il explique que l'ancien chef d'État "perdra sans doute à la primaire et sûrement à la Présidentielle. On ne peut pas se présenter juste pour gagner une immunité, comme j'entends dire certains. Les Français veulent un projet, une vision pour l'avenir de leur pays et un enthousiasme pour eux. Celui qui se présente pour des mauvaises raisons perdra pour des bonnes raisons".

Il continue d’égratigner l'image de l'ancien président des Républicains : "J'ai vu comment Nicolas Sarkozy s'est comporté, notamment vis-à-vis de moi. Dans l'affaire dite au départ 'Bygmalion' et devenue l'affaire des compte de campagne de Nicolas Sarkozy de 2012, il a eu une manière de se défausser sur d'autres. C'est la justice qui le dira quand il y aura un jugement".

Jérôme Lavrilleux annonce qu'il soutiendra Jean-François Copé lors de la primaire Les Républicains, "par fidélité" et "amitié". "Les deux ans qui viennent de passer, ont montré qu'on a essayé de le faire payer pour d'autres. Lui, pour reprendre la formule de François Fillon, peut se présenter parce qu'il n'a pas été mis en examen". Mais il ajoute que "la vérité m'oblige à dire, qu'il n'est pas sûr qu'il soit dans les deux premiers".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Affaire Bygmalion Jérôme Lavrilleux Nicolas Sarkozy
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784755187
Affaire Bygmalion : Jérôme Lavrilleux n'épargne pas Nicolas Sarkozy
Affaire Bygmalion : Jérôme Lavrilleux n'épargne pas Nicolas Sarkozy
L'ancien membre de l'UMP a annoncé qu'il soutiendra Jean-François Copé à la primaire Les Républicains. D'après lui, Nicolas Sarkozy "perdra sans doute" le scrutin.
https://www.rtl.fr/actu/politique/affaire-bygmalion-jerome-lavrilleux-n-epargne-pas-nicolas-sarkozy-7784755187
2016-09-06 19:02:02
https://cdn-media.rtl.fr/cache/riX-RmC0S7iq3RjpgeGtKA/330v220-2/online/image/2014/0625/7772856666_jerome-lavrilleux-lors-d-une-conference-de-presse-au-siege-de-l-ump-en-novembre-2012-archive.jpg