1 min de lecture Environnement

"Ça m'énerve" : Brune Poirson "regrette" un vote de l'Assemblée sur les pesticides

La secrétaire d'État à la Transition écologique, Brune Poirson, a fustigé ce lundi 18 mars une mesure votée à l'Assemblée nationale, qui repousse de trois ans l'interdiction de la production de certains pesticides potentiellement nocifs.

Brune Poirson à l'Assemblée nationale, le 6 mars 2019
Brune Poirson à l'Assemblée nationale, le 6 mars 2019 Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Photo Quentin Marchal
Quentin Marchal
et AFP

La secrétaire d'État à la Transition écologique Brune Poirson a affirmé qu'elle regrettait le vote de l'Assemblée nationale qui a repoussé de trois ans, le vendredi 15 mars, l'interdiction de la fabrication sur le sol français de pesticides potentiellement nocifs, vendus en dehors de l'Union européenne.

"C'est une décision qui s'explique mais c'est une décision que je regrette", a-t-elle déclaré sur Europe 1. "Ça m'énerve parce que c'est encore ce point noir là que toutes nos oppositions vont utiliser pour faire croire qu'on ne fait rien sur les questions climatiques en France. (...) Nous sommes le gouvernement qui est sur le pied de guerre sur la question climatique et nos oppositions utilisent des petites choses pour faire un écran de fumée", a-t-elle ajouté.

Selon Brune Poirson, les députés de la majorité qui ont voté ce report, dans le cadre de l'examen en nouvelle lecture du projet de loi Pacte sur les entreprises, "n'étaient pas du tout dans les mains des lobbies". Leur décision s'explique notamment par des considérations "sur l'emploi", a-t-elle estimé.  

À lire aussi
Le pot d'échappement d'un véhicule diesel (illustration). environnement
Les actualités de 12h30 - Pollution : alerte aux particules fines en Bretagne

L'interdiction de pesticides reportée à 2025

La loi agriculture et alimentation (Egalim), promulguée en novembre, prévoyait l'interdiction en 2022 de la production, du stockage et de la vente de produits phytopharmaceutiques destinés à des pays tiers et contenant des substances prohibées par l'Union européenne

Le Sénat, à majorité de droite, avait voté la suppression pure et simple de cette mesure lors de la première lecture de la loi Pacte. Après de vifs débats, l'Assemblée a voté par 27 voix contre 3 et 7 abstentions le report de l'interdiction à 2025, en ajoutant une dérogation pour certaines entreprises, ce que le rapporteur Roland Lescure (LREM) a qualifié de "compromis", salué par la secrétaire d'État à l'Économie Agnès Pannier-Runacher.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Pesticides Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797236420
"Ça m'énerve" : Brune Poirson "regrette" un vote de l'Assemblée sur les pesticides
"Ça m'énerve" : Brune Poirson "regrette" un vote de l'Assemblée sur les pesticides
La secrétaire d'État à la Transition écologique, Brune Poirson, a fustigé ce lundi 18 mars une mesure votée à l'Assemblée nationale, qui repousse de trois ans l'interdiction de la production de certains pesticides potentiellement nocifs.
https://www.rtl.fr/actu/politique/a-m-enerve-brune-poirson-regrette-un-vote-de-l-assemblee-sur-les-pesticides-7797236420
2019-03-18 16:38:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/pFTVxXohC1RHZWk5L6sCfQ/330v220-2/online/image/2019/0318/7797236454_brune-poirson-a-l-assemblee-le-6-mars-2019.jpg