1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2017 : les sympathisants de gauche ne veulent pas de Hollande
1 min de lecture

Présidentielle 2017 : les sympathisants de gauche ne veulent pas de Hollande

Selon un sondage publié samedi 22 novembre, 73% des sympathisants de gauche ne veulent pas que François Hollande se représente en 2017.

François Hollande à Brisbane, le 16 novembre 2014.
François Hollande à Brisbane, le 16 novembre 2014.
Crédit : ALAIN JOCARD / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Selon un sondage OpinionWay pour Le Figaro samedi.73% des sympathisants de gauche ne veulent pas que François Hollande se représente à l'élection présidentielle de 2017.

A la question, "souhaitez-vous que François Hollande se représente à l'élection présidentielle de 2017," 73% des sympathisants de gauche interrogés ont répondu "non", 27% "oui". Lors de ce même sondage, 81% des sympathisants de gauche ont répondu qu'ils "souhaitaient que le parti socialiste organise quand même des primaires pour désigner son candidat à la présidentielle si François Hollande se représente en 2017." 18% ont dit "non".

Un net rejet d'une nouvelle candidature

"S'il se soumettait à une primaire, François Hollande serait largement battu par Manuel Valls ou Martine Aubry", annonce le journal conservateur, toujours selon les résultats du sondage. "Dans l'hypothèse d'une primaire contre Martine Aubry, Arnaud Montebourg et l'écologiste Cécile Duflot, François Hollande (14 %) arrive 18 points derrière l'actuelle maire PS de Lille (32 %).

"Seule configuration favorable au chef de l'État, constate le journal, celle où il se retrouverait seul face à Montebourg. Dans ce cas, Hollande l'emporterait à 24 % mais seulement avec deux points d'avance." "À l'inverse, François Hollande serait nettement distancé si Manuel Valls devait entrer dans le jeu. Hollande, un seul point devant Montebourg, n'obtiendrait que 10 % derrière Valls à 31 % et Aubry à 28 %.", souligne le quotidien.

À lire aussi

Frédéric Micheau, directeur des études chez OpinionWay, note, selon Le Figaro, dans ce sondage "un net rejet d'une nouvelle candidature du chef de l'État, et un principe très soutenu de la primaire".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/