1 min de lecture Loire-Atlantique

Notre-Dame-des-Landes : 8 policiers blessés dans les violences à Nantes

Selon les autorités, 8 policiers ont été blessés ce samedi lors des affrontements survenus en marge de la manifestation nantaise contre l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique). Le dernier bilan faisait état de 6 policiers blessés.

De violents affrontements ont éclaté ce samedi à Nantes en marge de la manifestation contre l'aéroport Notre-Dame-des-Landes.
De violents affrontements ont éclaté ce samedi à Nantes en marge de la manifestation contre l'aéroport Notre-Dame-des-Landes. Crédit : AFP / FRANK PERRY
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Vitrines brisées, agences des transports nantais ou poste de police saccagés, pavés du tram descellés... Le centre-ville de Nantes a été saccagé par des casseurs ce samedi 22 février. Les casseurs ont tiré des projectiles - bouteilles, canettes, billes d'acier, fusées de détresse - en direction des forces de l'ordre qui ont chargé à plusieurs reprises, avec gomme cogne, grenades lacrymogènes ou lances à eau. Les autorités ont annoncé que 8 policiers ont été blessés.

Selon la préfecture, "1.000 manifestants radicaux prêts pour le combat n'ont pu être contrôlés par les organisateurs". Dix personnes ont été interpellées, a-t-on ajouté de même source.

L'ultra-gauche pointée du doigt

"Il existe différentes manières de s'exprimer dans ce mouvement", ont rétorqué les organisateurs. "Le gouvernement est sourd à la contestation anti-aéroport, il n'est pas étonnant qu'une certaine colère s'exprime". "Le gouvernement n'a pas d'autre choix que d'abandonner le projet d'aéroport!", ont-ils ajouté. Samedi, il s'agissait "de la plus grosse mobilisation du mouvement", se sont-ils félicités.

Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, a condamné ces violences évoquant une "véritable guérilla urbaine". Il a accusé "l'ultra-gauche" et des groupes baptisés "Blacks Blocks", des individus vêtus de noir et masqués "originaires de notre pays mais aussi de pays étrangers", d'être à l'origine des violences.

À lire aussi
Une saisie de cocaïne (archives) faits divers
Inquiétude après la découverte de ballots de drogues échoués sur des plages

Faisant à nouveau entendre une voix discordante au sein du gouvernement, la ministre écologiste Cécile Duflot (Logement) s'est déclaré dans un entretien au journal Le Monde "de coeur" avec les opposants au projet d'aéroport qui réfutent les arguments sur une saturation de l'aéroport existant.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Loire-Atlantique Notre-Dame-des-Landes Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants