1. Accueil
  2. Actu
  3. Météo
  4. Pour sauver la planète, l'ONU préconise... le cactus
1 min de lecture

Pour sauver la planète, l'ONU préconise... le cactus

Face au réchauffement climatique, l'Organisation des Nations unies (ONU) pour l'alimentation et l'agriculture plaide pour la culture du cactus. Une plante d'avenir précieuse pour l'alimentation et le fourrage.

Des cactus cultivés en Palestine, en août 2017
Des cactus cultivés en Palestine, en août 2017
Crédit : AFP / JAAFAR ASHTIYEH
Pour sauver la planète, l'ONU préconise... le cactus
01:30
Virginie Garin & Loïc Farge

Dans la vie, il y a des cactus qui sont très utiles. D'abord ils poussent avec peu d'eau. Donc c'est la culture idéale quand les sécheresses se multiplient. Le figuier de Barbarie surtout, car il se mange (c'est même très bon). Au Mexique, après avoir bien enlevé toutes les épines, on le cuisine, un peu comme les haricots verts. C'est une source de nourriture pour les humains et pour le bétail. À Madagascar, fin 2015, il y a eu une énorme sécheresse. Le cactus a sauvé beaucoup de personnes et de vaches de la famine.

L'Organisation de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) préconise le développement de cette culture, qui progresse déjà. Quelque 500.000 hectares poussent au Brésil ; on en trouve au Maroc et en Éthiopie. Le cactus stocke de l'eau dans ses branches. Avec un hectare de cactus, en cas de sécheresse vous donnez à boire à cinq vaches. Ensuite, il enrichit les sols en engrais. Au Maroc, on le plante pour empêcher le désert de progresser et pour en faire des cosmétiques. 

L'autre secret du cactus (des recherches très sérieuses sont faites en ce moment, et qui pourraient intéresser les levures, y compris en France) : il réduit les flatulences du bétail si on l'incorpore à leur alimentation. Donc ça peut limiter les émissions de gaz à effet de serre.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/