1. Accueil
  2. Actu
  3. Météo
  4. La Bretagne se met à la culture du riz
1 min de lecture

La Bretagne se met à la culture du riz

Grâce au réchauffement climatique, un agriculteur breton a transformé une partie de ses champs en rizières. Et ça a marché.

Des grains de riz (Illustration)
Des grains de riz (Illustration)
Crédit : AFP / Archives, JAY DIRECTO
Virginie Garin : la Bretagne se met à la culture du riz
01:38
La Bretagne se met à la culture du riz
01:44
Virginie Garin & Loïc Farge

Cet agriculteur a réussi a faire poussé du riz breton. C'est un riz particulier, car les grains ne sont pas blancs, mais vert émeraude - de la couleur de la mer. L'agriculteur pense que ça vient de la composition du sol. Alexandre Reis est un homme qui aime faire des expériences. Il a déjà lancé en Bretagne la culture du safran, à côté de Dinan. Il a constaté depuis quelques années qu'il fait plus chaud en été. Il a donc eu l'idée d'essayer le riz.

Il y a deux ans, Alexandre Reis a fait des rizières comme en Asie, de la terre recouverte d'eau. La récolte a été un désastre. Mais un paysan malien, qui venait visiter sa ferme, lui a conseillé de faire comme en Afrique, de planter les grains dans la terre sans eau, de faire de la culture sèche. Il faut arroser un peu quand même, comme le blé, mais pas trop. Et l'an dernier, le riz a poussé.

Premiers rendements exceptionnels

Alexandre Reis a lu des études sur le changement climatique. Dans une trentaine d'année, il devrait faire aussi chaud en Bretagne que dans le nord du Portugal. Donc pourquoi pas cultiver du riz ? Il est en train de planter une quinzaine de variétés différentes : du riz de Madagascar, du Vietnam, du basmati d'Inde.

Quand il aura trouvé celles qui s'adaptent le mieux, il se lancera dans une culture commerciale. Il a beaucoup d'espoir, car ses premiers rendements de riz breton ont été exceptionnels : dix fois supérieurs à ceux d'une rizière humide en Asie

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/