1 min de lecture Climat

En 2030, la Terre pourrait connaître un petit âge glaciaire

Des scientifiques britanniques affirment que le phénomène nommé "le minimum de Maunder" pourrait de nouveau toucher la Terre à partir de 2030 et causer une période glaciaire.

La mer de glace dans les Alpes françaises (illustration)
La mer de glace dans les Alpes françaises (illustration)
Julien Quelen
Julien Quelen
Journaliste RTL

Le phénomène, qui avait touché la planète entre 1645 et 1715, se nomme "le minimum de Maunder". Dans la pratique, il s'agit de petites tâches solaires dont la conséquence serait une chute de 60% de l'activité du soleil et donc une baisse globale des températures terrestres. Selon la Royal Astronomical Society, ce phénomène pourrait avoir lieu à partir de 2030 ou dans sa décennie. 

Les chercheurs britanniques à l'origine de l'information sont formels et donnent à leur conclusion une probabilité de 97%. Pour ce faire, l'organisme s'est appuyé sur l'analyse de la circulation des champs magnétiques du soleil qui selon lui donne "des prédictions d'une précision sans précédent". 

La NASA avait déjà annoncé la possibilité d'un court "âge de glace"

Si le professeur Valentina Zharkova n'a guère laissé de place au doute lors de sa présentation à l'Assemblée nationale de l'astronomie, en France, certains chercheurs comme l'astrophysicien Etienne Parizot, qui officie également en tant que professeur à l'université Paris Diderot, restent sceptiques. "L'étude du Soleil est une science complexe. L'activité magnétique a certes une incidence sur les rayons cosmiques, c'est certain. Mais est-ce que les rayons cosmiques ont une incidence sur le climat et les températures ? C'est moins sûr, des expériences sont en cours à ce propos, et les résultats sont semi-concluants", a-t-il ainsi expliqué dans des propos relayés par Le Figaro

Pourtant, en 2014, la NASA abondait de manière précautionneuse dans le sens des chercheurs britanniques qui indiquent aujourd'hui la prochaine apparition du "minimum de Maunder" avec beaucoup plus d'aplomb. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Climat Environnement Météo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants