1. Accueil
  2. Actu
  3. Météo
  4. Des milliers de poussins de manchots meurent dans l'Antarctique
1 min de lecture

Des milliers de poussins de manchots meurent dans l'Antarctique

Morts de faims, des milliers de poussins de manchots Adélie meurent dans l'Antarctique, en raison de l’étendue inhabituelle de la banquise qui a contraint les parents à aller chercher leur nourriture plus loin.

Une colonie de manchots Adelie à côté de la zone gelée de la mer de Ross en Antarctique, le 11 novembre 2016.
Une colonie de manchots Adelie à côté de la zone gelée de la mer de Ross en Antarctique, le 11 novembre 2016.
Crédit : MARK RALSTON / AFP POOL / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Les niveaux de la banquise anormaux ont obligé des manchots Adélie à aller chercher leur nourriture plus loin. Résultat, des milliers de poussins sont morts de faim ont rapporté des chercheurs vendredi 13 octobre.

Des chercheurs du CNRS français, soutenus par le Fonds mondial pour la nature (WWF), étudient depuis 2010 une colonie de 18.000 couples de manchots Adélie dans l'est de Antarctique. Ils ont découvert que seuls deux poussins avaient survécu après la dernière saison de reproduction (fin 2016-début 2017).

D'après Yan Ropert-Coudert, chercheur à la station de recherche Dumont d'Urville, voisine de la colonie, la région a subi les conséquences des changements environnementaux liés à la rupture du glacier Mertz. "Les conditions sont mûres pour que cela se reproduise plus fréquemment à cause de la rupture du glacier Mertz en 2010, qui a changé la configuration de la mer devant la colonie", a indiqué le chercheur à l'AFP.

Il y a quatre ans, la même colonie, qui comptait alors 20.196 couples, n'avait produit aucun poussin. L'hécatombe avait été provoquée par des niveaux de banquise plus importants, la pluie qui avait détrempé des poussins au plumage pas encore imperméable, et une rapide baisse des températures.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/