1. Accueil
  2. Actu
  3. Météo
  4. COP21 : un satellite pour mesurer les émissions de gaz à effet de serre

COP21 : un satellite pour mesurer les émissions de gaz à effet de serre

REPLAY - Grâce à la mission Merlin, présenté lors de la Conférence climat au Bourget, il va être possible depuis l'espace de calculer et de savoir précisément d'où vient la pollution.

Le satellite Merlin va mesurer précisément la quantité de méthane
Le satellite Merlin va mesurer précisément la quantité de méthane
Crédit : merlin.cnes.fr
COP21 : un satellite pour mesurer les émissions de gaz à effet de serre
01:45
Virgine Garin
Virginie Garin
Animateur

Ce satellite va pouvoir mesurer avec précision les émissions de méthane, l'un des principaux gaz à effet de serre avec le CO2. Le méthane est émis de façon naturelle par le permafrost. Ce sont des marécage dans les zones polaires qui, jusqu'à présent, étaient gelés. Sous la glace s'est accumulée du gaz, de la fermentation. Mais avec le réchauffement, la glace fond et libère de grosses de quantité de méthane. Ce gaz vient aussi des activités agricoles, et notamment des rots de vaches. Enfin, le méthane peut provenir des puits de gaz de schiste.
Merlin va être lancé depuis la Guyane en 2020 par le Centre national d'études spatiales (Cnes). Grâce à un rayon laser qu'il va envoyer sur Terre, il va détecter la longueur d'onde émise par le méthane. Car chaque gaz a une longueur d'onde différente. Le satellite va pouvoir, en cartographiant toute la planète régulièrement, savoir d'où viennent les principales émissions, de quel pays, comment elles évoluent.

Merlin va s'occuper des vaches et du gaz de schiste

C'est un enjeu important, car il y a une question essentielle dans cette affaire de climat. Les États vont faire des promesses à Paris. Ils vont s'engager à moins polluer. Très bien. Mais comment être certain qu'ils vont les tenir ? Grâce à ces satellites, les scientifiques de l'ONU auront des outils pour savoir d'où vient la pollution, si elle diminue ou si elle augmente. Il existe d'autres satellites japonais et américains pour calculer le CO2. Merlin, lui, s'occupera du méthane, donc des vaches et du gaz de schiste.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/