1 min de lecture Société

Manif pour tous du 2 février : entre 20.000 et 40.000 personnes à Lyon

Entre 20.000 et 40.000 manifestants ont défilé à Lyon à l'appel de la "Manif pour tous", aux cris de "On veut du boulot, pas de mariage homo" ou "Papa + Maman, y a pas mieux pour un enfant".

Des manifestants de la "Manif pour tous" à Paris, le 2 février 2014.
Des manifestants de la "Manif pour tous" à Paris, le 2 février 2014. Crédit : MARTIN BUREAU / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Entre 20.000 personnes, selon la police, et 40.000, selon les organisateurs, ont manifesté à Lyon à l'appel de la "Manif pour tous" ce dimanche 2 février. Les manifestants souhaitaient défendre leur vision de la famille traditionnelle face au gouvernement qu'ils accusent de "familiphobie". 

"Lyon dit non à la dictature du gender" ("genre", en anglais), ou bien "Papa + Maman, y a pas mieux pour un enfant", ou encore "Deux pères, deux mères, enfants sans repères" : voici quelques-uns des slogans qu'on pouvait lire dans le cortège de la "Manif pour tous" à Lyon, place Bellecour, où les manifestants s'étaient donné rendez-vous.

Selon les organisateurs, plus de 60 bus avaient été affrétés pour transporter les manifestants, venus en famille de tout le quart sud-est de la France. Un grand soleil éclairait la manifestation et derrière un écran géant plusieurs orateurs ont harangué la foule avant le départ de la manifestation.

Présence policière

Certaines banderoles étaient écrites en anglais, pour montrer que le combat est international. Ceints de leur écharpe, plusieurs élus, dont les députés-maires UMP de Caluire, Philippe Cochet, et de Crest (Drôme), Hervé Mariton, marchaient en tête du cortège, derrière un camion sono et une banderole proclamant "Brussels, leave our kids alone" (Bruxelles, laisse nos enfants tranquilles) en référence au rapport Lunacek qui sera examiné au parlement européen mardi.

"Nous ne sommes pas des moutons"

À lire aussi
incendie
Lyon : un spectaculaire incendie ravage un immeuble, onze blessés légers

Une vingtaine de CRS étaient positionnés en amont, mais la présence policière restait plutôt discrète. "Nous sommes en France, liberté de conscience", ou "Hollande, tes lois on n'en veut pas", scandaient des manifestants, tandis que d'autres brandissaient des pancartes affirmant "Nous ne sommes pas des moutons".

>
Monseigneur Barbarin, le cardinal-archevêque de Lyon et Primat des Gaules Crédit Média : Arnaud Grange | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Manif pour tous Info
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants