1 min de lecture Xavier Dupont de Ligonnès

Dupont de Ligonnès : "Les gens sont persuadés de l'avoir face à eux", selon une journaliste

INVITÉE RTL - Anne-Sophie Martin, auteure d'un livre sur l'affaire Dupont de Ligonnès, explique que les signalements transmis aux enquêteurs sont la plupart du temps sincères, alors qu'une opération a eu lieu mardi 9 janvier dans le Var.

RTL Midi -  Christelle Rebière L'invité de RTL Midi Christelle Rebière
>
Dupont de Ligonnès : "Les gens sont persuadés de l'avoir face à eux", selon une journaliste Crédit Image : THOMAS COEX / AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Carpentier-795x530
Stéphane Carpentier et Christelle Rebière

Le suspense aura été de courte durée. Plusieurs témoins pensaient avoir reconnu Xavier Dupont de Ligonnès dans un monastère du Var, à Roquebrune-sur-Argens. Il aurait finalement été confondu avec un moine.

C'est d'ailleurs dans cette commune que les enquêteurs avaient perdu la trace du fugitif, quelques jours après la découverte des corps de sa femme et de leurs quatre enfants sous la terrasse de leur maison familiale à Nantes en avril 2011.

"J'ai toujours pensé qu'un jour il y aurait LE bon signalement, mais il y a eu tellement de pistes crédibles", souligne Anne-Sophie Martin, journaliste et auteure du livre Le Disparu paru en 2016 aux éditions Ring.

Et de préciser que les enquêteurs ont reçu des centaines de signalements en sept ans. "Les gens sont persuadés de l'avoir en face, c'est quelqu'un d'assez ordinaire physiquement, note-t-elle. Les témoignages sont des témoignages sincères. Ce ne sont pas des témoignages d'affabulateurs ou fantaisistes".

Deux possibilités : un suicide ou une cavale

À lire aussi
Xavier Dupont de Ligonnès, auteur présumé d'un quintuple meurtre Xavier Dupont de Ligonnès
Dupont de Ligonnès : une enquête IGPN ouverte après l'arrestation du mauvais suspect

La journaliste explique que le travail des enquêteurs est difficile. À chaque signalement, "il faut vérifier avec ce que l'on a". Et parfois il y a peu de matière pour approfondir. "Ça a pu être lui parfois, sauf que c'est invérifiable. Il y a aussi une part d'invérifiable dans les signalements", explique Anne-Sophie Martin.

Si la journaliste pense que "tout est possible" dans cette affaire,elle ne croit pas que Xavier Dupont de Ligonnès soit resté dans le Var, là où il a été vu pour la dernière fois. Pour elle, il reste deux possibilités : celle du suicide ou celle d'une cavale qui se poursuit.

"Pour moi il est vivant parce que toute la construction, toute la préparation de cette disparition est tellement méticuleuse que je n'imagine pas que ce soit pour aller mettre fin à ses jours". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Xavier Dupont de Ligonnès Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants