1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Viol présumé au 36, quai des Orfèvres : Emiliy est "en voie de réparation psychologique", selon son avocate
1 min de lecture

Viol présumé au 36, quai des Orfèvres : Emiliy est "en voie de réparation psychologique", selon son avocate

REPLAY - RÉACTION - L'avocate d'Emily, victime présumée de violences et de viols dans les locaux de la police, explique que sa cliente est en pleine reconstruction.

Le siège de la police judiciaire, au 36 quai des Orfèvres, à Paris
Le siège de la police judiciaire, au 36 quai des Orfèvres, à Paris
Crédit : AFP
Viol présumé au 36 Quai des Orfèvres : Emiliy est "en voie de réparation psychologique", selon son avocate
01:00
Ryad Ouslimani & Jean-Alphonse Richard

Cela fait un an et demi qu'Emily est rentrée chez elle, au Canada, pour essayer de reprendre le cours de sa vie, non sans passer par une phase de reconstruction à la suite du traumatisme qu'elle dit avoir vécu au 36, quai des Orfèvres. Dans les locaux de la police, la jeune Canadienne aurait été victime de violences et de viol. "Elle est en voie de réparation sur le plan psychologique, elle est très suivie", confirme Sophie Obadia, l'avocate de la jeune femme.

Pour l'avocate, les raisons qui ont mis sa cliente dans cet état sont très claires. "Il n'y a aucun doute sur l'état dans lequel elle se trouve aujourd'hui sur le plan psychique et psychologique, à savoir celui de victime de violences criminelles, de viol", affirme-t-elle.

Tout ce qu'elle a déjà expliqué du déroulement des faits a été vérifié

Sophie Obadia

D'ici quelques semaines, Emily devrait revenir en France pour être encore une fois entendue par la justice. "La juge aura probablement encore une fois à l'entendre mais elle a déjà été très longuement interrogée et a déjà donné l'intégralité des détails", explique Maître Obadia. Néanmoins, le passage devant la justice ne serait pas un souci, bien au contraire. "Tout ce qu'elle a déjà expliqué du déroulement des faits a été vérifié et n'a jamais été contredit par les vérifications policières", annonce-t-elle, confiante. 

La rédaction vous recommande

 

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/