2 min de lecture Affaire Bettencourt

VIDÉO - Quand Liliane Bettencourt évoquait ses relations avec sa fille et François-Marie Banier

VIDÉO - L'héritière de L'Oréal avait accordé en 2011 un entretien exceptionnel à Marc-Olivier Fogiel dans lequel elle soulignait la relation brisée avec sa fille et sa confiance envers son entourage.

>
VIDÉO - Quand Liliane Bettencourt évoquait ses relations avec sa fille et François-Marie Banier Crédit Image : FRANCOIS GUILLOT / AFP | Crédit Média : M6 | Date :
Romain Renner
Romain Renner
et Marc-Olivier Fogiel

Le procès Bettencourt s'est ouvert ce lundi 26 janvier au tribunal correctionnel de Bordeaux. Dix personnes sont accusées d'"abus de faiblesse" et "abus de confiance" commis aux dépens de la milliardaire Liliane Bettencourt, ainsi que de "blanchiment" et "recel". 

L'éloignement avec sa fille, Françoise

À l'origine de la première plainte pour abus de faiblesse, qui visait François-Marie Banier, Françoise Bettencourt est désormais partie civile pour la défense de sa mère. Elle en assure par ailleurs la tutelle depuis 2011. La milliardaire avait accordé une interview à Marc-Olivier Fogiel peu avant cette décision de justice dans le cadre de l'émission Face à l'actu, qu'il animait sur M6.

On n'a plus le même langage

Liliane Bettencourt à propos de sa fille, en 2011
Partager la citation

Liliane Bettencourt estimait que sa fille, qui s'était "tellement éloignée", était enfermée dans son "obsession". Une situation qui a provoqué une rupture quasi-définitive entre les deux femmes. "Je ne sais pas si je pourrais parler avec elle. Quand les choses sont cassées avec quelqu'un, comment trouvez-vous le verbe ? On n'a plus le même langage", expliquait-elle alors.

Confiance en son entourage

"Si l'argent a gâché, c'est que c'était prêt à être gâché", ajoutait-elle avec dureté, considérant que sa fille voulait "être à (sa) place". Liliane Bettencourt défendait par ailleurs François-Marie Banier, le photographe qui a longtemps fait partie du cercle de ses proches jugés pour "abus de faiblesse" et "blanchiment". "C'est quelqu'un qui a beaucoup de choses pour lui, il est très doué. Ce n'est pas parce que je ne suis pas d'accord avec lui maintenant que je le piétine. Il a suivi un chemin que je n'ai pas saisi mais je ne le piétine pas du tout, expliquait-elle. S'il est parti, c'est qu'il était temps qu'il parte".

Est-ce que vous regretteriez, si vous aviez la possibilité, d'être trop généreux ?

Liliane Bettencourt en 2011
Partager la citation
À lire aussi
Nicolas Sarkozy en juillet 2016 Nicolas Sarkozy
Les actualités de 6h30 - Nicolas Sarkozy : plusieurs autres affaires l'attendent au tournant

L'héritière du groupe L'Oréal ne regrettait d'ailleurs pas d'avoir été généreuse avec son ami. Ni avec qui que ce soit d'autres : "Est-ce que vous regretteriez, si vous aviez la possibilité, d'être trop généreux ? (...) On est très généreux, on est trop généreux et puis merde !" Et Liliane Bettencourt de défendre son entourage, visé par le procès en cours : "Ils m'apportent du bien, je le sens. Je suis très bien entourée".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Affaire Bettencourt Liliane Bettencourt Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants