1 min de lecture Vacances d'été

VIDÉO - Comment les arnaques à l'irlandaise se multiplient sur les aires d'autoroute

Sur les autoroutes, des malfaiteurs se font passer pour des touristes venus d'Irlande, prétendent avoir été attaqués et avoir tout perdus pour demander de l'aide financière à des vacanciers.

>
Les arnaques à l'irlandaise se multiplient sur les autoroutes Crédit Image : REMY GABALDA / AFP | Crédit Média : Alain Pirot Charles Devoyer M6 | Date :
Logo de la chaîne M6
La rédaction de M6 édité par Esther Serrajordia

Depuis le début de l'été, l'arnaque à l'irlandaise fait des dizaines de victimes sur les autoroutes françaises. Le principe est simple : des malfaiteurs se font passer pour des touristes venus d'Irlande, et prétendent avoir été attaqués et avoir tout perdu. Ils demandent alors de l'aide à des vacanciers. 

Il s'agit en réalité d'une escroquerie en bande organisée. Les malfaiteurs agissent sur l'autoroute entre Barcelone et Calais. Filmé en caméra caché, l'un d'entre eux vient aborder les journalistes. Il déclare que tous ses compte sont bloqués, qu'il n'a plus rien, qu'il veut retourner à Calais pour prendre le tunnel sous la Manche. L'homme prétend s'être fait voler ses papiers. 

C'est en réalité une arnaque redoutable qui empoisonne depuis plusieurs années les routes de France. Des victimes se sont parfois faites escroquées jusqu'à 670 euros. C'est le cas de Sabine Fontaine, tombée dans le piège il y a un an dans le Loiret. En allant porter plainte, elle découvre que cette même personne est déjà connue des services de police. 

Problème, la justice est impuissante. Il est difficile de poursuivre un homme qui n'a pas forcé ses victimes à lui donner de l'argent. Conscient de cette impunité, les faux touristes poursuivent ces arnaques. En février 2017, un homme avait été arrêté en Seine-et-Marne. Il avait exposé son butin sur son compte Twitter et cumulait près de 2.900 euros en liquide.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vacances d'été Vidéo Vidéo M6
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants