1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Gassin : un gendarme tué lors d'une intervention pour maîtriser un forcené
1 min de lecture

Gassin : un gendarme tué lors d'une intervention pour maîtriser un forcené

Les faits se sont produits à Gassin, près de Saint-Tropez. Le suspect, qui a légèrement blessé par balle sa femme, était retranché dans son domicile depuis 9 heures du matin environ.

Un gendrame (illustration)
Un gendrame (illustration)
Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP
Gassin : un gendarme tué lors d'une intervention pour maîtriser un forcené
00:01:01
Julien Absalon & AFP

C'est un drame rarissime. Un gendarme a été tué, samedi 21 mai en fin de matinée, lors d'une opération menée dans un quartier résidentiel de Gassin (Var), près de Saint-Tropez, pour maîtriser un forcené. La victime, chef de groupe à l'antenne du GIGN d'Orange, intervenait pour appréhender un homme de 80 ans retranché chez lui, dans sa villa.

Le suspect avait d'abord légèrement blessé son ex-femme avec un fusil de chasse. La femme avait tout de même réussi à s'enfuir pour alerter les gendarmes qui se sont rapidement rendus sur place. Deux négociateurs étaient également présents, dès 9 heures du matin, pour tenter de raisonner l'individu. On ignorait, samedi après-midi, l'origine du différend familial.

Le suspect s'est suicidé

C'est au moment où la colonne d'intervention de gendarmes se positionnait sur un chemin de terre près de la maison que le forcené, caché derrière son garage, a surgi. Il a alors tiré deux coups de feu contre le gendarme en tête de colonne, qui a été mortellement touché au cou et au visage.

L'octogénaire, après avoir incendié sa maison, s'est ensuite enfui dans les environs avant de retourner l'arme contre lui et de se tirer une cartouche dans la bouche. Grièvement blessé, il est décédé des suites de ses blessures quelques heures plus tard.

Une cérémonie d'hommage en préparation

À lire aussi

Le président François Hollande a adressé dans un communiqué ses "plus sincères condoléances" à la famille du gendarme et à ses proches. Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a annoncé qu'il présiderait "tout prochainement" une cérémonie d'hommage au gendarme. "Chaque jour, des policiers et des gendarmes exposent leur vie pour protéger celle des autres, et à ce titre, ils méritent le respect et la profonde gratitude de nos concitoyens", a-t-il indiqué. Depuis dix ans, au moins 20 membres des forces de l'ordre sont morts durant des interventions. Onze d'entre eux l'ont été par balles.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/