2 min de lecture Tuerie au Musée juif de Bruxelles

Tuerie du Musée juif à Bruxelles : un suspect français arrêté vendredi à Marseille

Une semaine après la tuerie qui a coûté la vie à quatre personne au Musée juif de Bruxelles, un suspect aurait été interpellé, vendredi 30 mai, à Marseille. Il portait une Kalachnikov et un revolver.

La fusillade avait fait 4 morts à Bruxelles le 24 mai 2014
La fusillade avait fait 4 morts à Bruxelles le 24 mai 2014
Marion Dubreuil
Marion Dubreuil
et AFP

Mehdi Nemmouche, soupçonné d'avoir tué quatre personnes au Musée juif de Bruxelles le 24 mai, a été arrêté vendredi à Marseille, porteur d'une Kalachnikov et d'un revolver du type de ceux utilisés dans la capitale belge, a appris dimanche 1er juin l'AFP de sources proches de l'enquête et judiciaire. Il a 29 ans, est originaire de Roubaix et est soupçonné de s'être rendu en Syrie en 2013 auprès de jihadistes. 

Arrêté en possession d'une kalachnikov

Après son arrestation, le suspect a été remis aux agents de la DGSI, il a été placé en garde à vue notamment pour assassinat et tentative d'assassinat en lien avec une entreprise terroriste, a précisé une source judiciaire. Sa garde à vue, qui a commencé vendredi à la mi-journée, peut durer 96 heures, c'est-à-dire jusqu'à mardi, voire 144 heures, jusqu'à jeudi, si les enquêteurs devaient invoquer une menace terroriste imminente.

Le suspect a été arrêté à la gare routière Saint-Charles à Marseille par les douaniers, alors qu'il se trouvait dans un autocar en provenance d'Amsterdam via Bruxelles. Selon des sources proches de l'enquête, il était en possession dans ses bagages d'un fusil d'assaut Kalachnikov et d'un revolver avec des munitions. "Des armes du type de celles utilisées le 24 mai a Bruxelles", a dit une de ces sources.

Des concordances avec les images de vidéosurveillance

Il avait aussi une caméra portative de type GoPro. Elle n'a visiblement pas fonctionné au moment de la fusillade. Les enquêteurs ont en revanche mis la main sur une carte mémoire qu'il avait en sa possession lors de son arrestation. Le suspect s'était filmé, semble-t-il, dans la foulée de la tuerie. On l'y voit s'exhiber avec un fusil de type kalachnikov et raconter l'avoir utilisé pendant la tuerie du musée. 

À lire aussi
Un dessin de justice représentant Mehdi Nemmouche, réalisé le 10 janvier 2019 lors de son procès. justice
Tuerie du Musée juif de Bruxelles : Mehdi Nemmouche condamné à la prison à perpétuité

Parmi ses vêtements, il y avait une casquette semblable à celle que portait le tireur du Musée juif d'après les images de vidéosurveillance diffusées par la police belge. 

La tuerie du Musée juif de Bruxelles a fait quatre morts, un couple d'Israéliens, une bénévole française et un employé belge, abattus en plein samedi après-midi par un tueur. La justice belge a retenu dès lundi la piste terroriste. Après cette fusillade qui a suscité une grande émotion au-delà de la Belgique, les autorités belges ont diffusé des extraits de vidéosurveillance. On y voit un homme s'approcher du musée, y entrer, tirer à plusieurs reprises avec une Kalachnikov sortie d'un sac noir, le tout en moins de deux minutes.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Tuerie au Musée juif de Bruxelles Faits divers Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants