1 min de lecture Faits divers

Troyes : le détenu évadé s'est rendu après quatre jours de cavale

Le détenu a expliqué s'être évadé à cause d'un "souci familial", indiquant qu'il "voulait voir son épouse malade".

Un surveillant dans une prison (illustration).
Un surveillant dans une prison (illustration). Crédit : Jean-Francois MONIER / AFP
Martin Planques
Martin Planques et AFP

Le détenu en fin de peine qui s'était évadé jeudi de la maison d'arrêt de Troyes lors d'une sortie sportive encadrée, s'est rendu aux gendarmes. "Il s'est présenté de lui-même lundi aux gendarmes" à Arcis-sur-Aube, "a été placé en garde à vue puis condamné à six mois de prison en comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité", a déclaré le procureur de Troyes Olivier Caracotch.

Le détenu a expliqué s'être évadé à cause d'un "souci familial", indiquant qu'il "voulait voir son épouse malade". Quand il s'est évadé, "il participait à un entraînement sportif à l'extérieur de la prison", en vue de participer à un marathon du patrimoine prévu le 8 juin.

"Avant l'édition, les détenus qui participent ont des permissions de sortie", encadrées par des surveillants, "pour aller s'entraîner, et c'est à l'occasion de l'une de ces permissions que le détenu, disant avoir une envie pressante" s'était écarté du groupe et avait pris la fuite, avait indiqué le procureur.

L'homme, qui devait normalement être libéré en octobre, s'était déjà évadé une première fois "dans des circonstances comparables" et à quelques mois de sa libération en 2015, alors qu'il était détenu dans une autre prison, avait-il précisé.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Évasion Troyes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants