1 min de lecture Faits divers

Trafic de cocaïne : un réseau démantelé entre la Guyane et la métropole

INFO RTL - Six personnes ont été écrouées, dont le dirigeant du réseau et un agent d'escale de l'aéroport de Roissy.

Un policier en patrouille pendant la nuit (illustration)
Un policier en patrouille pendant la nuit (illustration) Crédit : JOEL SAGET / AFP
Micro RTL (illustration)
Guillaume Chieze et Clarisse Martin

Les enquêteurs de la brigade des stupéfiants de Paris étaient sur le dossier depuis trois mois. Ils ont fini par remonter la piste d'un réseau de trafic de cocaïne qui opérait entre la Guyane et la métropole. Les investigations commencent en septembre. Un homme, originaire de Sainte-Lucie (Antilles), est interpellé. Dans sa chambre du XIXe arrondissement parisien, les policiers font la découverte d'une centaine d'ovules de cocaïne, représentant près d'un kilo de drogue. Cet homme est en fait une mule, et transporte régulièrement de la cocaïne en ingérant les ovules.

Les forces de l'ordre remontent alors jusqu'à la tête du réseau et découvrent un Guyanais de 47 ans, résidant à Sarcelles (Val-d'Oise). Ils placent l'une de ses livraisons sous surveillance. À la fin du mois de novembre, les enquêteurs font une descente dans un hôtel du Xe arrondissement de la capitale et interpellent quatre passeurs. Parmi eux, une Néerlandaise accompagnée de sa fille d'1 an, un Surinamais et un couple avec leur enfants de 3 ans.

De la cocaïne cachée dans les soutiens-gorges des femmes

Chacun d'entre eux transportait près d'un kilo de cocaïne. Les hommes l'avaient ingérée, les femmes la cachaient dans les bonnets de leur soutien-gorge. Tous avaient voyagé dans des vols différents pour ne pas éveiller l'attention des autorités. Ils expliquent aux enquêteurs avoir été recrutés au Surinam, contre la somme de 5.000 euros remis en liquide pour chaque trajet.

À lire aussi
Gendarmerie Nationale, France (illustration) Vosges
Vosges : trois faux gendarmes dérobent 3.800 euros à une octogénaire

À Paris, l'arrivée de ces "mules" était facilitée par la complicité d'un agent d'escale de l'aéroport de Roissy. Un homme "peu regardant sur leurs passages", confie une source policière, qui les assurait de passer les contrôles sans être inquiétés. "Cet agent d'escale, ainsi que la tête de réseau et les quatre mules sont aujourd'hui écroués. Nous avons également mis la main sur cinq personnes qui jouaient les intermédiaires pour écouler la drogue à Amiens, Dijon et Nice", détaille cette même source. Au domicile du chef du réseau à Sarcelles, les enquêteurs ont saisi 9 kilos de cocaïne, 400 grammes d'ecstasy et 40.000 euros en liquide.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Drogue Sarcelles
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786349978
Trafic de cocaïne : un réseau démantelé entre la Guyane et la métropole
Trafic de cocaïne : un réseau démantelé entre la Guyane et la métropole
INFO RTL - Six personnes ont été écrouées, dont le dirigeant du réseau et un agent d'escale de l'aéroport de Roissy.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/trafic-de-cocaine-un-reseau-demantele-entre-la-guyane-et-la-metropole-7786349978
2016-12-19 14:40:03
https://cdn-media.rtl.fr/cache/2TXr2oRsYw4-QbrTg4MvJA/330v220-2/online/image/2016/0809/7784383149_000-par6859213.jpg