2 min de lecture Cinéma

Tarantino porte plainte contre le site Gawker après la fuite de son scénario

Le réalisateur américain Quentin Tarantino a porté plainte contre le site internet Gawker, pour avoir contribué à faire circuler sur internet son dernier scénario, qui avait d'abord été publié par des sources anonymes.

Quentin Tarantino, le 14 octobre 2013.
Quentin Tarantino, le 14 octobre 2013. Crédit : AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le cinéaste américain Quentin Tarantino a porté plainte lundi 27 janvier contre le site internet Gawker, à qui il réclame au moins un million de dollars pour avoir contribué à faire circuler son dernier scénario. Le réalisateur de Pulp Fiction avait annoncé la semaine dernière qu'il renonçait à tourner "The Hateful Eight" (Les huit haineux), après que son scénario eut été publié sur internet par des sources anonymes.

"Journalisme prédateur"

Le site Gawker, spécialisé dans la publication d'indiscrétions sur le monde des médias et du divertissement, avait écrit un article sur le sujet, en offrant des liens vers les sites ayant publié le scénario. "Cette plainte est rendue nécessaire par la violation flagrante du copyright par Gawker et les autres accusés", explique la plainte, communiquée à l'AFP par Evan Spiegel, l'un des avocats du cinéaste. "Le fonds de commerce de Gawker Media est un journalisme prédateur, prêt à violer les droits des gens pour faire de l'argent. Cette fois, ils sont allés trop loin", ajoute la plainte.

Quentin Tarantino a porté plainte contre Gawker, mais aussi contre les personnes qui ont publié anonymement son scénario - même s'il avoue ignorer leur identité. Ces derniers sont poursuivis pour violation du copyright, et Gawker pour contribution à la violation du copyright. Il réclame, pour chaque plainte, au moins un million de dollars de dommages et intérêts. Lundi soir, l'article de Gawker était toujours en ligne, mais les liens vers le scénario étaient indisponibles.

"Quentin Tarantino a délibérément fait une histoire de cette fuite"

Dans un éditorial, le rédacteur en chef de Gawker, John Cook, a affirmé lundi que son site n'avait pas fait fuiter le scénario. "Quelqu'un, inconnu de Gawker, a mis (le scénario) sur un site nommé AnonFiles, et quelqu'un d'autre, également inconnu de Gawker, l'a mis sur un site nommé Scribd", explique-t-il. Après avoir appris l'existence de ces fuites, "Gawker a publié un article rapportant que le scénario était apparu sur internet".

À lire aussi
Roman Polanski, réalisateur du film "J'accuse" Cinéma
Rennes : la projection du film "J'accuse" de Roman Polanski perturbée

"Quentin Tarantino a délibérément fait une histoire de cette fuite", assurant que Gawker avait fourni un lien vers le scénario "parce que c'est de l'information". La semaine dernière, Quentin Tarantino avait déclaré dans un entretien : "Je suis très, très déprimé (...). J'ai terminé un scénario, un premier jet, et je ne comptais pas filmer avant l'hiver prochain, dans un an. Je l'ai donné à six personnes et manifestement il a été diffusé aujourd'hui". Il a précisé qu'il renonçait à tourner le film, mais qu'il publierait le scénario.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cinéma Culture-loisirs Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants