1 min de lecture Justice

Strasbourg : un enfant trouvé enfermé dans le coffre, son père en garde à vue

Un enfant de 11 ans a été retrouvé enfermé dans un coffre de voiture mercredi soir, dans la banlieue de Strasbourg. Son père, qui avait affirmé vouloir attenter à la vie de son fils, est toujours garde à vue ce vendredi au commissariat de Strasbourg.

Un commissariat de l'ouest de la France (Illustration)
Un commissariat de l'ouest de la France (Illustration) Crédit : FRED TANNEAU / AFP
Julien Chabrout
Julien Chabrout

La garde à vue d'un homme d'une quarantaine d'années se poursuit, ce vendredi 15 mars, au commissariat de Strasbourg (Bas-Rhin), selon nos informations. Comme l'a révélé Les Dernières Nouvelles d'Alsace (DNA), ce père de famille a été interpellé peu avant 23 h, mercredi 13 mars, à Illkirch-Graffenstaden, dans la banlieue de Strasbourg, après s'être rendu de lui-même au commissariat. 

Il avait été placé dans la foulée en garde à vue pour "violences volontaires" et "tentative de meurtre", précise le commissariat de Strasbourg à RTL.fr. Son fils de 11 ans avait été retrouvé enfermé dans le coffre de sa voiture. L'enfant est sain et sauf. 

Le père est soupçonné d'avoir violenté sa femme et son fils. Il aurait quitté le domicile familial avec son fils, faisant part de son intention d'attenter à la vie de son garçon, selon nos confrères. Selon un témoin joint par les DNA, sa femme se serait alors réfugiée chez des voisins et aurait donné l'alerte vers 19 h.

Des rumeurs d'attentats sur les réseaux sociaux

Un important dispositif policier avait été déployé mercredi soir. La présence de ces effectifs avait inquiété des riverains et des rumeurs d'attentats s'étaient propagées sur les réseaux sociaux. La police nationale du Bas-Rhin avait opposé un démenti sur Twitter.

À lire aussi
Rosa Maria da Cruz, la mère de Serena, a été jugée en appel. justice
Affaire Serena : la mère du bébé dissimulé dans un coffre condamnée à 5 ans de prison ferme

La brigade des mineurs est en charge de l'enquête.

Lire la suite
Justice Faits divers Bas-Rhin
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants