1 min de lecture Faits divers

Sœurs poignardées dans l'Yonne : "La petite était par terre ensanglantée", dit une voisine

REPLAY / TÉMOIGNAGES - Deux adolescentes de 12 et 15 ans ont été poignardées en descendant d'un bus scolaire, à Nally dans l'Yonne.

micro générique RTL Week-end Stéphane Carpentier iTunes RSS
>
Sœurs poignardées dans l'Yonne : "La petite était par terre ensanglantée", dit une voisine Crédit Image : AFP | Durée : | Date : La page de l'émission
Micro RTL (illustration)
Nicolas Burnens et La rédaction numérique de RTL

L'incompréhension est grande dans la petite commune de Nailly dans l'Yonne, face à la violence des faits et l'âge des protagonistes. Vendredi 12 juin, vers 18 heures, le bus scolaire dépose des collégiens dans ce village situé à proximité de Sens. Les élèves descendent lorsque deux sœurs de 12 et 15 ans sont prises à partie par un autre adolescent. Elles sont, toutes les deux, blessées au couteau. L'assaillant prend la fuite en vélo avant d'être finalement interpellé et placé en garde à vue. Plusieurs habitants ont été témoins de la scène.

Encore choquée, Géraldine ne réalise toujours pas ce qu'il s'est passé. Assise tranquillement dans son jardin, elle entend des cris. La voisine se précipite et découvre les deux petites filles, allongées sur la route, à quelques mètres de sa maison. "La petite était par terre ensanglantée et elle me disait 'je ne veux pas mourir'. La plus grande était complètement paniquée. Je me demande encore si ce que j'ai vu est réel", raconte-t-elle.

En venir à des violences extrêmes pour des raisons qu'on ne connaît pas encore, c'est vraiment terrible

Florence Bardot, la maire de la petite commune de Nailly
Partager la citation

Une agression d'une rare violence aurait été commise par un adolescent de 15 ans. Déception amoureuse, différend entre collégiens… le jeune homme n'explique pas vraiment son geste. Son casier judiciaire est vierge, il ne présente pas de troubles mentaux. Les trois adolescents se connaissaient et étaient tous dans le même établissement scolaire.

"En venir à des violences extrêmes pour des raisons qu'on ne connaît pas encore, c'est vraiment terrible. On a l'habitude d'être face à des jeunes qui font un petit peu la foire, mais des violences de ce genre. C'est la première fois que ça arrive", explique Florence Bardot, la maire de la petite commune de Nailly. L'agresseur présumé est toujours placé en garde-à-vue. Il sera présenté ces prochaines heures à un juge d'instruction.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Yonne Adolescent
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants