1 min de lecture Hérault

Sète : une mosquée fermée pour incitation à la haine

La décision a été prise par la préfecture de l'Hérault, après une perquisition menée dans le lieu de culte. Des tracts contenant des appels à la haine y ont été découverts.

La mosquée Es-sunna du centre-ville de Sète a été fermée jusqu'à nouvel ordre par arrêté préfectoral.
La mosquée Es-sunna du centre-ville de Sète a été fermée jusqu'à nouvel ordre par arrêté préfectoral. Crédit : Capture d'écran / Google Street View
Léa Stassinet
Léa Stassinet
Journaliste

Les fidèles ont pu voir depuis mercredi 5 avril l'arrêté préfectoral, placardé sur leur lieu de culte. La préfecture de l'Hérault a ordonné la fermeture de la mosquée Es-sunna, située au centre-ville de Sète. Cette décision intervient dans le cadre de la loi sur l'état d'urgence, qui permet au préfet de fermer tout lieu où sont tenus des propos constituant une incitation à la haine ou à la violence, ou bien une provocation à la commission d'actes de terrorisme, ou en faisant l'apologie. 

C'est justement lors d'une perquisition réalisée le 30 mars dernier qu'ont été retrouvés des tracts contenant des appels à la haine. "Le responsable de cette mosquée prônait une idéologie radicale appelant à la discrimination ainsi qu'à l'animosité à l'égard des autres", explique le ministre de l'Intérieur Matthias Fekl dans un communiqué. "La mosquée constituait également un lieu de rencontre régulier pour des fidèles connus pour leur radicalisation et leur proximité avec des personnes prônant le djihad armé sur le territoire national et cherchant à rejoindre la zone irako-syrienne", poursuit-il. 

"Certains d'entre-eux ont ainsi été récemment mis en examen pour association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste", précise Matthias Fekl. Selon Midi Libre, le Premier ministre fait référence au réseau démantelé en février à Clapiers, également dans l'Hérault. La mosquée de Sète aurait servi de lieu de réunion à deux personnes suspectées de préparer un attentat, aujourd'hui incarcérées. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Hérault Mosquée Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants