1 min de lecture Seine et marne

Seine-et-Marne : un serrurier tabassé par trois adolescents qui le croyaient juif

Les adolescents ont appelé ce serrurier après avoir entendu une publicité à la radio. Ils ont été interpellés.

Une voiture de police (illustration)
Une voiture de police (illustration) Crédit : ELSNER FABRICE/SIPA
Ludovic Galtier
Ludovic Galtier
Journaliste RTL

Il avait rendez-vous à Bussy-Saint-Georges pour l'installation d'une porte blindée. Une banale intervention qui a viré au drame. Un serrurier a été agressé par trois adolescents de 15 ans qui lui avaient expressément donné rendez-vous. Ils ont tous été placés sous contrôle judiciaire par le parquet de Meaux.

L'agression a été préméditée quelques semaines plus tôt. "Fin novembre, les trois lycéens entendent une publicité pour un serrurier du XIe arrondissement de Paris dont le nom a une consonance juive", explique Le Parisien. "À une récréation, l'un d'entre eux emprunte le portable d'une autre élève. Il appelle la société et lui demande un devis pour l'installation d'une porte blindée." Le serrurier est alors tabassé par les adolescents aux visages masqués, bombe lacrymogène et couteau en main.

"Donne ton pognon, sale juif"

Les insultes fusent. Les adolescents lancent à la victime : "Donne ton pognon, sale juif", a rapporté la victime aux enquêteurs. "Il est dépouillé de son smartphone, d'une montre de marque et de quelques papiers", détaille le quotidien. Les trois jeunes, qui ont été interpellés le 19 avril, n'ont pas été bavards face aux enquêteurs. Chacun donnant une version différente de la scène et du rôle qu'il a joué pendant l'agression.

Dans le téléphone de l'un des agresseurs, des messages à caractère antisémite ont été retrouvés. "Je les (h)ai(s)", est-il écrit à propos des juifs. Les trois mineurs ont été mis en examen : ils devront répondre de violences en réunion avec arme, injures raciales et menaces de mort.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Seine et marne Serrurier Faits divers
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants