1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Seine-et-Marne : deux surveillantes de prison victimes d'une tentative d'assassinat
1 min de lecture

Seine-et-Marne : deux surveillantes de prison victimes d'une tentative d'assassinat

Les deux femmes ont été percutées par une berline sur le parking du centre pénitentiaire de Meaux-Chauconin ce dimanche 17 janvier entre 7h15 et 7h30. Le pronostic vital de l'une des deux surveillantes est engagé.

Le centre de détention de Meaux-Chauconin en Seine-et-Marne.
Le centre de détention de Meaux-Chauconin en Seine-et-Marne.
Ludovic Galtier & AFP

Un conducteur d'une berline a délibérément renversé et blessé deux surveillantes sur le parking du centre pénitentiaire de Meaux-Chauconin (Seine-et-Marne). Une des deux femmes, qui venaient de garer leur voiture sur le parking réservé au personnel, est grièvement blessée.

"Entre 7h15 et 7h30, un véhicule qui les attendait visiblement est venu percuter par derrière les deux surveillantes : la première a été bousculée et légèrement blessée, mais la seconde a été traînée sur plusieurs mètres et son pronostic vital est engagé", a indiqué la procureure de Meaux, Dominique Laurens. 

Une surveillante traînée au sol sur 25 mètres

Cette surveillante, âgée de 56 ans, "a été héliportée vers l'hôpital Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne) dans un état grave, mais elle n'avait pas perdu connaissance", selon le secrétaire général adjoint de l'Union fédérale autonome pénitentiaire (Ufap), Claude Tournel. 

Selon les éléments précis du quotidien Le Parisien, "la quinquagénaire a atterri sur le capot avant d'être traînée au sol sur 25 mètres. Elle souffre d'une hémorragie interne". Une enquête pour tentative d'assassinat a été ouverte et confiée à la Brigade criminelle de la Direction régionale de la police judiciaire de Versailles. Une cellule psychologique a été mise en place au sein de l'établissement où travaillent au moins 250 surveillants.

À écouter aussi

Christiane Taubira, la ministre de la Justice, s'est rendue sur les lieux dimanche 17 janvier à 19h pour soutenir les collègues de travail des deux surveillantes de prison. Le nombre de surveillants pénitentiaires a progressé ces dernières années. La Garde des Sceaux a rappelé qu'en 2014, un plan anti-violences a engendré la création de 543 postes. Deux plans antiterroristes ont également permis d'ouvrir plus de 1.500 postes.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/