2 min de lecture Prix Nobel

Scandale sexuel à l'Académie suédoise : le prix Nobel de littérature 2018 menacé

Pour la première fois depuis 1943, le prix Nobel de littérature pourrait ne pas être remis. En cause, une affaire d'agressions sexuelles au sein de l'Académie. Un Français est visé par les accusations.

Sara Danius, secrétaire perpétuelle de l'Académie suédoise a été priée de quitter son poste, après avoir accusé Jean-Claude Arnault
Sara Danius, secrétaire perpétuelle de l'Académie suédoise a été priée de quitter son poste, après avoir accusé Jean-Claude Arnault Crédit : Schoendorfer/Shuttersto/SIPA
Léa Stassinet
Léa Stassinet
et AFP

C'est en novembre dernier qu'a éclaté le scandale. Depuis, l'Académie suédoise, qui décerne le prix Nobel de littérature est dans la tourmente, à tel point qu'elle réfléchit à ne pas décerner son prestigieux prix de littérature cette année. Au coeur de l'affaire, le nom d'un Français revient sans cesse : Jean-Claude Arnault, marié à une académicienne et accusé de viols et de harcèlement

L'affaire démarre en pleine campagne #MeToo, lorsqu'un quotidien très connu en Suède, le Dagens Nyheter, publie les témoignages de 18 femmes affirmant avoir subi des violences ou des faits de harcèlement sexuel d'un Français : Jean-Claude Arnault, mari de la poétesse dramaturge, également membre de l'Académie suédoise, Katarina Frostenson. 

L'homme de 71 ans, figure culturelle en Suède et directeur artistique du Forum, un lieu d’exposition et de performances à Stockholm a nié par la voix de son avocat tout comportement criminel. 

À lire aussi
Denis Mukwege au forum Stand Spak Rise Up au Luxembourg, le 26 mars 2019 Prix Nobel
"L’usage du corps des femmes comme champ de bataille doit cesser", dit le Nobel de la Paix sur RTL

Une des accusatrices forcée de quitter son poste

À la fin du mois de novembre, la secrétaire perpétuelle de l'Académie suédoise Sara Danius a décidé de prendre la parole lors d'une conférence de presse. Elle a ainsi affirmé que Jean-Claude Arnault avait "harcelé et agressé des académiciennes, des femmes d’académiciens, ainsi que certaines de leurs filles et des salariées de l’Académie suédoise". Elle a ensuite été priée de quitter son poste, laissant son siège vide. 

Depuis, d'autres Sages parmi les 18 que comptent l'Académie ont quitté leurs fonctions, dont l'épouse de l'accusé. L'Académie a de son côté rompu tout contact avec le suspect. Elle a également coupé ses subventions au lieu culturel qu'il dirige, et ouvert une enquête interne pour faire toute la lumière sur cette affaire qui l'empoisonne depuis 5 mois maintenant. 

Certains faits prescrits

Le parquet de Stockholm a annoncé mi-mars qu'une partie de l'enquête préliminaire ouverte contre Jean-Claude Arnault avait été classée sans suite pour cause de prescription ou faute de preuves. Il s'agit de viols et d'agressions présumés commis en 2013 et 2015. Les faits non encore classés n'ont eux pas été divulgués. 

Par ricochet, l'attribution du prestigieux prix littéraire se retrouve menacée. Les récents retraits ont en effet réduit à 11 le nombre d'académiciens actifs. Or, les statuts imposent la présence de 12 élus pour décerner le prix Nobel. Il incombe au roi de Suède, son protecteur, de modifier ces règles, ce qu'il serait prêt à faire. 

Mais dans les rangs de l'Académie, les avis divergent. Faut-il ou pas décerner le prix en ces temps troublés ? "Nous en discutons. Nous communiquerons bientôt", a brièvement indiqué Anders Olsson, le secrétaire perpétuel par intérim de l'Académie suédoise créée en 1786. "Compte tenu de la situation dans laquelle se trouve l'académie, et par égard pour la récompense, il serait peut-être préférable de différer l'attribution d'une année", a notamment plaidé Peter Englund, l'un des membres de l'Académie. Göran Malmqvist, un autre académicien a lui démenti et assuré que le prix serait normalement remis. 

Si l'Académie suédoise venait à décider de ne pas attribuer le Nobel de littérature, ce serait une première depuis 1943. Et si cela arrivait, la radio publique suédoise SR croit savoir que plusieurs membres de l'académie et de son comité Nobel souhaiteraient en décerner deux en 2019. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Prix Nobel Suède Académie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793238167
Scandale sexuel à l'Académie suédoise : le prix Nobel de littérature 2018 menacé
Scandale sexuel à l'Académie suédoise : le prix Nobel de littérature 2018 menacé
Pour la première fois depuis 1943, le prix Nobel de littérature pourrait ne pas être remis. En cause, une affaire d'agressions sexuelles au sein de l'Académie. Un Français est visé par les accusations.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/scandale-sexuel-a-l-academie-suedoise-le-prix-nobel-de-litterature-2018-menace-7793238167
2018-05-02 17:12:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/BseGFWoL7WBeAalC68XTBw/330v220-2/online/image/2018/0502/7793238301_sara-danius-secretaire-perpetuelle-de-l-academie-suedoise-a-ete-priee-de-quitter-son-poste-apres-avoir-accuse-jean-claude-arnault.jpg