1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Saint-Ouen : la colère après l'agression à l'arme blanche de deux hommes aux Puces
1 min de lecture

Saint-Ouen : la colère après l'agression à l'arme blanche de deux hommes aux Puces

Deux hommes ont été blessés à l'arme blanche au marché aux Puces dimanche 9 juillet. Une agression qui suscite la colère des commerçants.

Un commerce des Puces de Saint-Ouen (illustration)
Un commerce des Puces de Saint-Ouen (illustration)
Crédit : Christophe Ponzio
Sarah Ugolini

Deux hommes ont été blessés par arme blanche dimanche 9 juillet à la mi-journée à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), dans le quartier du marché aux Puces. Comme le rapporte le Parisien, les victimes ont été agressées à l'arme blanche vers 12 h 30 rue Lecuyer au milieu de la foule des passants, nombreux dans ce quartier touristique. Selon les témoins, l'arme pourrait être une machette ou un sabre. Un jeune homme âgé de 23 ans, habitué des lieux, a été blessé d’un coup de lame à la nuque et un commerçant âgé souffre d’une profonde entaille au bras.

Si l'enquête, confié au commissariat local, ne fait que commencer, les témoins directs et indirects accusent de manière unanime les pickpockets sévissant dans ce secteur du quartier aux Puces. Une première altercation aurait eu lieu la veille entre le jeune homme, fils d’un vendeur de vêtements du quartier, et le groupe de voleurs à l’arrachée. Ces derniers seraient revenus à la charge dimanche, d’abord sans arme, puis munis d’une machette.

Un homme avait déjà été tué fin mai

Cette agression suscite l'émotion et la colère dans ce secteur des Puces, plus populaire que celui des antiquaires, où les vendeurs à la sauvette disputent l’espace aux étals autorisés. Une violence qui n'est pas une première puisque fin mai déjà, un homme avait été tué dans une bagarre, rue des Entrepôts sur le périmètre du marché aux Puces de Saint-Ouen, non loin du périphérique parisien. La préfecture rappelle que le préfet de Seine-Saint-Denis et le préfet de police de Paris s’apprêtent à lancer des opérations conjointes sur ce secteur.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/