1 min de lecture Saint-Malo

Saint-Malo : 11 collégiens blessés après la charge de la police

Les enfants manifestaient avec leurs parents et leurs enseignants contre la fermeture du collège Surcouf.

Les remparts de Saint-Malo
Les remparts de Saint-Malo Crédit : Flickr/ CC Dennis Jarvis
Michael Ducousso Journaliste

Le blocage du collège Surcouf de Saint-Malo par les parents d'élèves, leurs enfants et les enseignants a viré au drame. Onze enfants ont été blessés après la charge sans sommation de la police, ce jeudi 2 juin. D'après Ouest-France, le personnel de l'Éducation nationale et une quarantaine de parents étaient présents depuis 7h30 pour protester contre la décision du Conseil départemental de fermer l'établissement l'an prochain. Ils avaient fermé la grille d'entrée avec une chaîne et un cadenas et continuaient de manifester dans le calme en chantant "Surcouf, touché mais pas coulé". Une ambiance bon enfant interrompue vers 10 heures par la charge des forces de polices bien décidées à évacuer l'entrée du collège

D'après France 3 Bretagne, l'assaut sans sommation a été particulièrement violent. Onze enfants ont été blessés dans la bousculade dont trois qui ont dû être évacués à l'hôpital par les pompiers. Le principal du collège a réclamé la mise en place d'une cellule psychologique par l'Éducation nationale après cette intervention qui a laissé les élèves et les familles sous le choc.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Saint-Malo Manifestations Police
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants