1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Russie : la "Mamie éventreuse", une retraitée suspectée de plusieurs meurtres sordides
1 min de lecture

Russie : la "Mamie éventreuse", une retraitée suspectée de plusieurs meurtres sordides

Selon le "Daily Mail", Tamara Samsonova a été arrêtée il y a quelques jours après avoir été vue sur des caméras de surveillance en train de déplacer un corps.

Un couple de retraités (illustration)
Un couple de retraités (illustration)
Crédit : AFP PHOTO PHILIPPE HUGUEN
Charlie Vandekerkhove
Charlie Vandekerkhove

Elle est surnommée "Mamie l'éventreuse". Une retraitée russe a été arrêtée il y a quelques jours, suspectée d'avoir tuée une femme de 79 ans et de l'avoir démembrée. La police a interpellé la vieille dame grâce à des caméras de vidéosurveillance. En fouillant son domicile, les enquêteurs sont tombés sur ses journaux intimes, dans lesquels elle confesse 10 autres meurtres, qui se seraient déroulés ces vingt dernières années dans la région de Saint-Pétersbourg.

Tamara Samsonova est âgée de 68 ou 69 ans, selon le Daily Mail, qui a rapporté son arrestation. Interpellée cette semaine, la vieille dame a été vue sur des caméras de vidéosurveillance en train de déplacer des sacs en plastique contenant différentes parties d'un cadavre. Quelques jours auparavant, le corps décapité d'une femme de 79 ans avait été retrouvé près d'un étang dans la ville de Saint-Pétersbourg.

La vieille dame arrêtée, une ancienne employée d'hôtel, tenait plusieurs journaux intimes en trois langues (russe, anglais et allemand), dans lesquels elle détaille dix meurtres particulièrement sordides. Les enquêteurs ont retrouvé ces journaux aux côtés de livres portant sur l'astrologie et la magie noire. Ils cherchent désormais à compiler tous les cas de disparitions signalées ces vingt dernières années dans la région afin d'attester l'existence de ces meurtres.

Son mari a disparu en 2005

"Elle est suspectée dans la mort de son locataire, un homme de 44 ans natif de Norilsk, qui louait une chambre chez elle. Les faits ont eu lieu en 2003 après une dispute", a indiqué une source policière au Daily Mail. Le corps de cet homme avait été retrouvé au même endroit, près de l'étang, amputé des bras et jambes et décapité. La retraitée aurait en outre avoué un autre meurtre aux policiers. Elle pourrait aussi être impliquée dans celui de son mari, dont elle avait signalé la disparition en 2005.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/