1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. À Reims, des parents d'élèves s'étonnent d'une instruction sexiste dans un centre aéré
2 min de lecture

À Reims, des parents d'élèves s'étonnent d'une instruction sexiste dans un centre aéré

L'établissement a demandé aux parents de faire porter des shorts en dessous des jupes de leurs petites filles, pour éviter les comportements déplacés des garçons. La direction a admis une maladresse.

Reims : polémique, un centre aéré demande aux petites filles de porter un short sous leur jupe
Reims : polémique, un centre aéré demande aux petites filles de porter un short sous leur jupe
Crédit : JEAN-PIERRE MULLER / AFP
Paul Véronique

C'est par un mot glissé dans le cartable des élèves que les parents ont pris connaissance de l'instruction maladroite émanant du centre de loisirs des Trois Piliers à Reims, lundi 18 juillet dernier. 

L'établissement a demandé aux parents de faire porter des shorts en dessous des jupes de leurs petites filles, pour éviter les comportements déplacés des garçons. Le centre d'accueil motive la décision : "Sachez que nous avons des enfants de 10 à 12 ans qui peuvent avoir un comportement déplacé avec une petite fille dont la jupe se soulèverait."

L'argument est plutôt mal passé auprès des parents, rapporte L'Obs, qui relate l'affaire. Une mère de famille fait part de son incompréhension sur Facebook dans un message à l'attention des autres parents qui a finalement été partagé à plusieurs milliers de reprises. 

La responsabilité des petites filles ou des "gros lourdauds" ?

Selon elle, la direction du centre se trompe de cible. "Il ne leur vient sensiblement pas à l'idée que ce n'est pas aux petites filles d'adapter leur tenue en fonction des gros lourdauds, mais aux gros lourdauds de s'éduquer ? (...) Ma fille ne doit pas avoir à choisir entre une coquetterie - toute relative -, et normale et la tranquillité de faire du toboggan sans avoir à subir 'les comportements déplacés' de mômes à qui on n'apprend pas le respect de l'autre", explique-t-elle

À lire aussi

Conscients que l'initiative partait d'un bon sentiment, les parents d'élèves ont finalement décidé d'envoyer un mail à la direction du centre aéré pour leur suggérer de faire montre de davantage de pédagogie auprès des enfants. "Signaler aux enfants ayant un comportement déplacé que c'est inapproprié nous semble faisable pour l'équipe. Et pourquoi pas faire passer un mot aux parents afin de s'assurer que leurs enfants n'aient pas de comportement déplacé, jupe ou non", ont-ils proposé. 

La direction admet un message maladroit et mal interprété

Contactée par L'Obs, la direction a estimé que son message avait été "un peu maladroit" et "mal interprété". "Le but n'était pas du tout de demander aux fillettes de se cacher, il s'agissait avant tout d'éviter tout malaise et d'assurer le confort lors des activités extérieures", a répondu la directrice générale, estimant que "cette expérience nous servira pour le futur" en attirant "l'attention sur la différence entre l'intention éducative et les mots que l'on emploie".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/