1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Quenelle devant l'école juive de Toulouse : "Joe le Corbeau" mis en examen
1 min de lecture

Quenelle devant l'école juive de Toulouse : "Joe le Corbeau" mis en examen

Un homme mis en cause dans l'affaire de la "quenelle" devant l'école juive Ozar Hatorah de Toulouse a été mis en examen.

La façade de l'école Ozar Hatorah à Toulouse le 19 mars 2012 (Archives).
La façade de l'école Ozar Hatorah à Toulouse le 19 mars 2012 (Archives).
Crédit : AFP / ERIC CABANIS
La rédaction numérique de RTL & AFP

"Joe le Corbeau", un dessinateur ayant fait des Juifs sa principale cible et gravitant dans la sphère de Dieudonné a été mis en examen. Il est accusé d'avoir diffusé sur internet la photo d'un individu Ozar Hatorah de Toulouse. "Joe le Corbeau" est mis en cause pour provocation à la haine raciale par écrits et images diffusés par voie électronique. Il a été laissé libre sous contrôle judiciaire.

"Joe le Corbeau", 32 ans, est mis en cause pour avoir diffusé sur internet une photo montrant devant l'école juive Ozar Hatorah (rebaptisée Ohr Torah), le lieu où, en 2012, Mohamed Merah, petit délinquant converti à l'islamisme radical, a assassiné trois enfants juifs de 4, 5 et 8 ans et un enseignant au nom du jihad.  "Joe le Corbeau" est également soupçonné d'avoir diffusé un cliché du même homme dans la même posture, pris devant l'appartement où Merah a été abattu. 

"Joe le Corbeau" se présente comme un dessinateur satirique, défendant clairement les positions de Dieudonné et de l'essayiste d'extrême droite Alain Soral. Sous couvert d'"antisionisme" revendiqué, ses illustrations s'en prennent essentiellement aux Juifs. Il s'agit d'une des premières mises en cause judiciaires touchant à la réalisation d'une "quenelle"

 La Ligue contre le racisme et l'antisémitisme (Licra) considère qu'accomplir une "quenelle" devant "l'école Ozar Hatorah, une synagogue ou un camp de concentration signe un acte clairement antisémite".  Début janvier, deux lycéens de l'Essonne ont été brièvement placés en gardeà vue pour la photographie d'une "quenelle" dans leur établissement scolaire. Ils disaient l'avoir faite "contre la société" et "pour s'amuser".

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.