1 min de lecture Jihad

Projet d’attentat déjoué : une lettre d'allégeance à Daesh retrouvée chez l'un des suspects

Une lettre d'allégeance à Daesh été découverte chez l'un des trois hommes mis en examen pour "association de malfaiteurs terroristes".

>
Projet d'attentat déjoué : une lettre d'allégeance à Daesh retrouvée Crédit Image : GUILLAUME SOUVANT / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
Cindy Hubert édité par Paul Turban

Trois hommes ont été mis en examen pour "association de malfaiteurs terroristes", alors qu'ils projetaient un attentat, finalement déjoué. Une lettre d'allégeance à Daesh a été retrouvée chez l'un des trois suspects. Les enquêteurs ont également trouvé chez lui des armes anciennes. 

Il s'agit d'un ancien légionnaire de 42 ans. Il venait de sortir de prison en janvier dernier. Il est décrit comme particulièrement radicalisé et prosélyte. Mais d'après les premiers éléments de l'enquête, ce n'est pas lui qui aurait écrit cette lettre d'allégeance, mais l'un de ses deux complices. 

L'écriture est sans doute celle du suspect perçu comme le cerveau du groupe, un converti de seulement 27 ans. Il était bien connu du renseignement pénitentiaire pour divers incidents, notamment des appels à la prière, qui lui ont valu trois changements de prison ces derniers mois. C'est lui qui aurait entraîné un troisième homme qui s'apprêtait à être libéré dans un projet d'action violente.

Qui visaient-ils ? Des surveillants ? Des passants ? Des institutions ? À ce stade, aucune cible précise n'a été identifiée. Mais l'enquête est désormais dans les mains d'un juge d'instruction. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jihad Attentat Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants