1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Procès Tron : "L'hypocrisie judiciaire a ses limites", clame Éric Dupond-Moretti sur RTL
1 min de lecture

Procès Tron : "L'hypocrisie judiciaire a ses limites", clame Éric Dupond-Moretti sur RTL

INVITÉ RTL - L'avocat Éric Dupond-Moretti revient sur la polémique autour du renvoi du procès de son client Georges Tron.

L'avocat maître Éric Dupond-Moretti au tribunal de Lille en février 2015
L'avocat maître Éric Dupond-Moretti au tribunal de Lille en février 2015
Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Procès Tron : "L'hypocrisie judiciaire a ses limites", clame Éric Dupond-Moretti sur RTL
07:42
Affaire Tron : "L'hypocrisie judiciaire a ses limites", selon Éric Dupont-Moretti
07:33
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL

Le procès de Georges Tron, qui devait être jugé pour viols et agressions sexuelles jusqu'au 22 décembre, a été renvoyé à une "session ultérieure". La cour d'assises a accédé aux demandes de la défense. Éric Dupond-Moretti, avocat de l'ancien secrétaire d'État, explique au micro de RTL les raisons de ce renvoi et répond aux critiques.

"Le président a fait venir les avocats pour une réunion. Il a exprimé l'idée que ce serait mieux si une femme présidait (le procès). Il a aussi exprimé l'idée qu'il était dans une forme d’autocensure. Il est affaibli par les critiques" explique l'avocat qui déclare avoir vu dans ces confessions, "une demande de renvoi implicite".

La polémique survient du fait qu'Éric Dupont-Moretti ait dévoilé le contenu de ces conversations normalement secrètes, que l'on nomme dans le milieu judiciaire "la foi du palais". Ces discussions ne sont normalement jamais dévoilées au grand public. Mais Éric Dupond-Moretti se défend. "L’intérêt supérieur de mon client était en jeu" et "je devais me taire et faire semblant de rien avoir entendu ?", demande le ténor du barreau. "L'hypocrisie judiciaire a ses limites ! Je suis prêt à assumer des poursuites déontologiques si elles devaient arriver mais elles n'arriveront pas".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/