2 min de lecture Faits divers

Procès du "séducteur de l'Essonne" : Jamel Leulmi, un don Juan au double visage

PORTRAIT - "L'homme aux 200 conquêtes" est accusé d'avoir assassiné sa femme et tenté de tuer une de ses compagnes, dans le but de toucher leurs assurances-décès.

Jamel Leulmi est soupçonné d'avoir tué son épouse afin d'encaisser son assurance-décès
Jamel Leulmi est soupçonné d'avoir tué son épouse afin d'encaisser son assurance-décès Crédit : Capture d'écran Twitter @JamelLeulmi
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Jamel Leulmi est-il le Barbe Bleue de l’Essonne ? Âgé de 36 ans, ce séducteur est soupçonné d’avoir assassiné sa femme et tenté de tuer une de ses nombreuses compagnes, afin de toucher leurs assurances-décès

La personnalité de ce "don Juan moderne" est au cœur du procès qui s’ouvre ce lundi 28 avril, à Évry. Soutenu par son épouse actuelle, le suspect nie formellement les faits et dénonce un acharnement judiciaire.  

Attentionné mais manipulateur

"L’homme aux 200 conquêtes" est en détention provisoire depuis près de quatre ans. Selon les psychologues qui l'ont expertisé, l'accusé a un "ego surdimensionné", un "narcissisme sans faille" et chez lui, "la séduction est utilisée comme une arme", rapporte Le Figaro.

En 2007, son épouse Kathlyn est fauchée par une voiture au cours d’une balade à vélo. À défaut d’avoir pu identifier le chauffard, Jamel Leulmi est le seul témoin du drame. L’affaire sera classée sans suite et le jeune homme se retrouvera veuf, mais riche. Sa femme avait souscrit à quatre polices d’assurance, quelques semaines avant sa mort. 

Des contrats d'assurance disparus

À lire aussi
Des policiers (illustration) faits divers
Isère : une soirée clandestine rassemblant une centaine de personnes interrompue

L’ex-professeur de technologie devenu chef d’entreprise empochera plus d’un million d’euros. Il s’offrira ainsi deux maisons, un 4x4, un quad et un jet-ski.

Les ennuis judiciaires débuteront le 12 juin 2010. Julie Derouette, une ancienne de ses très nombreuses conquêtes, se présente à la gendarmerie pour porter plainte après un cambriolage à son domicile. Seuls quatre contrats d’assurance ont disparu. 

Elle établit alors un lien entre ces contrats et un terrible accident de la route subi quelques mois plus tôt. Au volant d'une voiture de location au Maroc, elle est percutée par l'arrière puis violemment agressée et laissée pour morte sur le bord de la route. Elle s'en sortira avec la colonne vertébrale brisée et 5 mois d'ITT (incapacité totale de travail). 

De troublantes similitudes

Elle soupçonne alors Jamel Leulmi, rencontré deux mois plus tôt et dont elle est tombée folle amoureuse, d'avoir voulu la supprimer pour toucher les 7 millions d'euros de son assurance décès.

Depuis sa cellule de Fleury-Mérogis, le don Juan ne cesse de comparer son accusatrice à une "mythomane". Selon lui, ces déclarations relèvent du "fantasme". L'accusé affirme avoir été harcelé par Julie Derouette. 1.873 textos ont été échangés en une semaine entre elle et Jamel Leulmi, qui harcelé, repoussait ses avances, explique Le Parisien

Quant aux similitudes troublantes entre les différentes affaires, il invoque un "malheureux concours de circonstances".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Meurtre Assurances
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants