2 min de lecture Faits divers

Procès de Bonnets rouges : jusqu'à 18 mois de prison ferme

Les Bonnets rouges qui comparaissaient ce vendredi au tribunal correctionnel de Rennes ont été condamnés à des peines allant de 18 mois de prison ferme à 4 mois avec sursis.

Les Bonnets rouges demandent "la réunification" de Nantes à la Bretagne
Les Bonnets rouges demandent "la réunification" de Nantes à la Bretagne Crédit : Patrice Gabard
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Des peines de 18 mois de prison ferme à 4 mois avec sursis ont été prononcées ce vendredi 19 septembre 2014 à l'encontre de onze membres des Bonnets rouges qui comparaissaient au tribunal correctionnel de Rennes depuis mardi pour des destructions de portiques écotaxe et des manifestations.

Trois d'entre eux ont été condamnés à 3 ans de prison dont 18 mois avec sursis, un à deux ans de prison dont un an avec sursis, un à six mois de prison dont quatre avec sursis, un à un an de prison avec sursis, deux à six mois avec sursis et trois à quatre mois avec sursis.

Les peines lourdes

Les hommes qui ont été condamnés aux peines les plus lourdes l'ont été pour implication dans la destruction d'un portique écotaxe le 28 décembre 2013 à Pontorson dans la Manche. Parmi ces prévenus âgés de 26 à 47 ans, le tribunal a établi une distinction entre ceux qui ne participaient qu'à une réunion ouverte à tous les bonnets rouges et un petit groupe qui tenait en plus des réunions qu'il appelait "de confiance" où ils préparaient leurs actions.

Les personnes impliquées dans la destruction du portique ont été condamnées solidairement à payer 10.200 euros d'indemnités à l'État. 

Les peines plus légères

Les prévenus condamnés aux peines les plus faibles l'ont été pour être restés manifester après l'ordre de dispersion des forces de l'ordre et détention d'"armes" tels que boucliers ou barres de fer, principalement lors d'une manifestation à Breac'h dans le Morbihan.

Le tribunal a en outre considéré comme irrecevables les demandes d'indemnisations réclamées par Ecomouv à la fois pour le préjudice subi par la destruction du portique et pour le préjudice moral.

Les onze militants ont été interpellés à la mi-avril 2014 dans le cadre d'une enquête pour "association de malfaiteurs" conduite par la JIRS (Juridiction interrégionale spécialisée) de Rennes. Quatre d'entre eux avaient été maintenus 25 jours en détention provisoire après leur interpellation.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Écotaxe Bonnets rouges
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7774394119
Procès de Bonnets rouges : jusqu'à 18 mois de prison ferme
Procès de Bonnets rouges : jusqu'à 18 mois de prison ferme
Les Bonnets rouges qui comparaissaient ce vendredi au tribunal correctionnel de Rennes ont été condamnés à des peines allant de 18 mois de prison ferme à 4 mois avec sursis.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/proces-de-bonnets-rouges-jusqu-a-18-mois-de-prison-ferme-7774394119
2014-09-19 18:50:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/wjf58mFeGtXuk2rIhPEzMQ/330v220-2/online/image/2014/0531/7772360976_les-bonnets-rouges-demandent-la-reunification-de-nantes-a-la-bretagne.JPG