2 min de lecture Justice

Procès d'Abdelkader Merah : le lourd témoignage du neveu Théodore

Mardi 17 octobre, le neveu d'Abdelkader et Mohamed Merah a raconté son enfance bercée par des vidéos de décapitations et de discours sur la mort.

Abdelkader Merah dans le box des accusés à la cour d'assises de Paris
Abdelkader Merah dans le box des accusés à la cour d'assises de Paris Crédit : Benoit PEYRUCQ / AFP
Cécile De Sèze
Cécile De Sèze
Journaliste RTL

C'est avec une voix à peine audible et la gorge nouée que Théodore C. est venu à la barre mardi 17 octobre. Il est le neveu des frères Merah (Abdelkader et Mohamed) dont le premier est en ce moment jugé pour complicité d'assassinats terroristes et association de malfaiteurs en vue de la préparation d'un acte terroriste. 

Fils d'Abdelghani Merah, l'aîné de la fratrie, il n'a que huit ans d'écart avec le terroriste qui a assassiné sept personnes entre le 11 et le 19 mars 2012 avant d'être abattu par les hommes du RAID le 22 mars de la même année. Il raconte devant la cour spéciale des assises de Paris son enfance bercée par des discours radicaux de la part de ses oncles, mais aussi de sa tante Souad

Selon Théodore, il a été "sauvé par sa mère", rapportent les médias présents à l'audience. "L’enseignement que m’ont donné Abdelkader, Souad et Mohamed était salafiste, radical, commence le jeune de 21 ans aujourd'hui. (…) Ils parlaient tout le temps de religion (...)  Abdelkader était l’un des premiers à m’impliquer dans l’islam à travers différents moyens mais il évoquait surtout le djihad spirituel (..) Il disait qu’il fallait se préparer à mourir pour Dieu, il voulait même m’emmener faire le tour des morgues pour me préparer à ce qui allait se passer".

Abdelakder voulait m’emmener faire le tour des morgues pour me préparer à ce qui allait se passer

Théodore C.
Partager la citation

Ensuite, c'est "Mohamed qui a pris le relais" et en "parlait beaucoup plus explicitement". À l'époque, il n'a que 11 ans et reçoit par ses oncles et tante un enseignement haineux et radical. "Mohamed a dû me montrer une dizaine de vidéos de décapitations, d’exécutions", raconte Théodore. 

À lire aussi
La distribution de l'eau potable fait partie des services publics locaux (illustration). pesticides
Pyrénées-Orientales : les habitants de Tautavel privés d'eau potable depuis le 10 juin

Régulièrement, les trois frères et sœur salafistes l’emmènent à la mosquée. Il va même adopter le discours dont il est témoin. Un peu plus tôt à la barre, sa mère Anne C. se souvient : "Il me disait 'Maman quand les musulmans vont commencer à se battre en France, tu vas te convertir ? S’ils tuent tous les mécréants, tu veux pas te convertir ?'".

En chargeant violemment Abdelkader Merah, le témoignage de Théodore sera précieux pour les jurés de la cour spéciale. Si pour lui il n'aurait jamais pu commettre l'attentat, il était néanmoins "le plus réfléchi, le plus posé". Et la personne la plus dangereuse, finalement, serait sa tante Souad : "Pour moi, dans cette affaire, c'est Souad la plus dangereuse". Cette-dernière serait actuellement en Algérie. Le verdict concernant la responsabilité d'Abdelkader Merah dans les attentats de Toulouse et Montauban sera rendu le 2 novembre prochain.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Mohamed Merah Procès
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants